Education : une enquête révèle un taux élevé de grossesses des filles en milieu scolaire

Une rencontre d’information autour du thème «Enseignantes, actrices de l’autonomisation des femmes» a réuni le 17 avril dernier à Kpalimé, une dizaine de femmes enseignantes de la région des Plateaux pour restituer aux participantes le résultat de l’enquête du ministère des enseignements primaire et secondaire sur les grossesses en milieu scolaire, leurs causes, les stratégies pour la réduction de ce phénomène dont le taux est très élevé dans la région des plateaux.
Il ressort de ces résultats que la région des Plateaux a cumulé 1947 cas de grossesses en milieu scolaire soit 36, 44% sur les 5343 enregistrés au cours des dernières trois années scolaires (2009-2012). L’enquête a dénombré 514 cas dans les Savanes; 1004 dans la Kara; 994 dans la Centrale; 654 dans la Maritime dont 230 à Lomé/Golfe. Les participantes ont énuméré comme causes de ce phénomène: l’absence de sensibilisation dans les écoles sur ce thème, la fragilité des parents à prendre en compte l’éducation des filles, la pauvreté des parents, la naïveté et le manque de confiance en soi des filles. Pour réduire ce taux les enseignantes envisagent la création d’une association afin de mener des sensibilisations auprès des jeunes filles, des parents et au sein des communautés. Elles envisagent également d’aider les filles démunies à créer des clubs au sein des établissements scolaires pour la sensibilisation.
Le Temps/ATOP

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1047 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire