Chefferie traditionnelle : Un chef de village reconnu deux fois par l’autorité

Ceci se passe à Ayagba dans la préfecture de l’Akébou. Le chef Kouténé Agbényo a reçu de nouveau ce samedi 9 novembre 2013 son arrêté de reconnaissance, le deuxième, le réhabilitant dans ses fonctions de chef de village. A partir de 1992 et pour des raisons de santé, dit-on, le chef Kouténé a passé plusieurs années hors de sa localité. Il avait été nommé pour la première fois en 1984. Au cours de cette longue absence, la communauté s’est choisie un nouveau chef qui, aussi  a été reconnu par l’autorité. La cérémonie de ré-intronisation a été faite samedi par ses pairs à l’occasion d’une nouvelle reconnaissance à lui remise par la même autorité. De nouveau le nouveau chef doit mettre en œuvre ses qualités d’un chef qui sont, entre autres, l’intégrité, la conciliation, l’impartialité et la dignité pour ramener la cohésion au sein de la communauté. Ces genres de situation étaient fréquentes sur une partie du territoire national au lendemain de l’indépendance du Togo mais ils ont été revus de nouveau dans les années 90 où des chefs coutumiers ou traditionnels pour des raisons liées à leurs convictions idéologiques ou politiques étaient contrains d’abandonner leurs ouailles pour s’exiler. S’ils n’y mouraient pas, leur retour paraissait toujours négocié.

Koffi

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1053 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire