Côte d’Ivoire : Soro quitte la présidence de l’Assemblée nationale pour « préserver la paix »

C’était annoncé depuis quelques jours. L’ancien chef de la rébellion des Forces Nouvelles de Côte d’Ivoire a fini par démissionner aujourd’hui de la présidence de l’Assemblée Nationale.

 « J’ai choisi de ne pas m’engager au sein du RHDP », s’est-il expliqué ce vendredi matin. « Je suis homme à croire davantage au jugement de l’histoire qu’au jugement des hommes », a-t-il ajouté, expliquant avoir accepté de laisser le perchoir pour éviter une crise institutionnelle majeure, et quitter ce poste pour « l’aventure de mes convictions ».Je veux laisser le souvenir d’un « homme de conviction »

« Je veux que mes concitoyens retiennent de moi le souvenir d’un homme de conviction. Debout, je rends ma démission de président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire. J’ai sacrifié mon poste pour la paix en Côte d’Ivoire. Me voilà ancien président de l’Assemblée nationale, simple député, et vice-président élu de l’Union parlementaire de la Francophonie », a encore déclaré le garçon terrible de Ferkesedougou (Nord de la Côte d’Ivoire).

Le Temps

1 Commentaire

Votre avis sur cet article