Un présumé trafiquant de mineurs interpellé à Tohoun

Un jeune togolais a été appréhendé par la police de Tohoun alors qu’il est soupçonné d’être mêlé à un convoiement de jeunes mineures à l’extérieur du pays.

Un jeune togolais de 20 a été présenté par la police de Tohoun comme un présumé trafiquant de mineurs entre le Togo et le Benin. L’infortuné, Lamontta Poli est un  agriculteur résident à Attiné dans la préfecture d’Anié.

Interpelé par la gendarmerie béninoise et convoyé à Tohoun par l’intermédiaire du président de la diaspora togolaise, l’intéressé revenait du placement dans un débit de boissons de trois jeunes filles, Afi Koffi, Danhonssou Gnogo et Messan Azoumi toutes âgées de 14 ans et demeurant à Attiné.

La police déclare que le présumé avait pour complice Akouvi Worou, qui fournissait les mineurs sur promesse de leur trouver du travail à l’étranger. M. Lamontta Poli se charge d’emmener les mineurs contre vingt mille francs qu’il perçoit auprès des destinataires et s’engage dans un contrat verbal de 10 000FCFA par mois pour chaque enfant placé.

La police a découvert aussi que les enfants ont fait neuf mois au Bénin se logeant dans la buvette avec leur maître.

La gendarmerie béninoise lors de sa descente avait trouvé ces trois mineurs, dans des conditions de vie et de travail déplorables et tira la conclusion que ces dernières étaient trop petites pour être serveuses. Interpelé, le propriétaire du débit de boisson a du dénoncer le réseau qui convoyait habituellement ces mineurs du Togo vers le Bénin.

Lamontta Poli et sa complice Akouvi Worou sont actuellement mis à la disposition de la justice.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 917 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire