L’actualité vue par Le Temps du Togo

Tchad : des gendarmes tirent sur un avocat, les magistrats protestent

Les magistrats de Doba (sud du Tchad) ont fermé leur…

Merzoug Touati, blogueur algérien condamné à 10 ans de prison

Merzoug Touati, un blogueur algérien ayant publié sur internet un…

RDC : Un prêtre catholique contaminé par le virus Ebola

Un prêtre catholique a été placé en quarantaine après avoir…

CEDEAO : A la recherche des juges pour sa Cour de…

Le conseil judiciaire de la CEDEAO recrute les juges de…

Le Togo à l’exposition internationale d’import de Shangaï

Une réunion exposition internationale d’import est prévue pour se tenir…

Le Zimbabwe candidat pour réintégrer le Commonwealth

Le Zimbabwe tente de mettre fin à son isolement sur…

Fin de pagaille dans le secteur immobilier au Bénin

Le secteur immobilier au Bénin se recadre. Le Parlement fixe…

L’Eglise Chilienne : tous les évêques démissionnent devant le Pape

L’Eglise Chilienne est entachée de scandales de pédophilie. En concertation…

WARCIP: Accroître l’économie numérique avec la Banque Mondiale

La Banque Mondiale alloue un financement supplémentaire à l’Etat du…

Les femmes, l’insécurité foncière et la saisine de la justice

Face à l’insécurité foncière et les éprouvantes difficultés des femmes…

Deux journalistes belges interdits d'entrer à Kinshasa

Deux journalistes de nationalité belge accusés de détenir des "visas…

Soudan : Flagellée pour s’être mariée sans le consentement du père

Un commissariat de police au Soudan a donné 75 coups…

L’EEPT : L’Eglise presbytérienne élit son nouveau modérateur

L’édition 74 du Synode de l’EEPT a élu son nouveau…

L’interopérabilité des services financiers sur mobile opérationnel au Ghana

L’interopérabilité des services financiers sur mobile est enfin une réalité…

Les biens et luxe de Yahya Jammeh bientôt en vente

Le gouvernement gambien est acculé par les dettes publiquues. Il…

L’ESMC et sa contribution à la production commune

Les règles de l'innovation de l’ESMC au cœur d’une formation…

Enseignement primaire et secondaire gratuit en Sierra Leone

Le nouveau président Sierra Leonais honore sa promesse de campagne :…

Soudan : Peine de mort pour une adolescente victime de viol

Amnesty International fustige la condamnation à mort par un tribunal…

Dévaluation du FCFA CEMAC pas totalement écartée, selon la COFACE

Le risque d’une prochaine dévaluation du franc CFA de la…

Gambie : La Cour suprême invalide des atteintes aux libertés

La Cour suprême de Gambie a invalidé mercredi plusieurs lois…

L’OIF accompagne jeunes et femmes par l’incubateur Libres Ensemble

L’OIF inaugure son incubateur Libres Ensemble à Lomé, une plateforme…

La Zambie fait la chasse aux étudiantes "à moitié nues"

La Zambie ne donne pas de l’espace aux violeurs des…

Guinée: Importateurs de matériels TIC appelés à promouvoir la qualité

L’Autorité guinéenne de régulation des postes et télécommunications somme les…

Un million d’Africains meurent de pollution de l’air chaque année

La pollution de l'air est responsable de près d'un million…

Burundi : Les radios BBC et VOA suspendues pour six mois

L'autorité des médias du Burundi a annoncé vendredi la suspension…

Le Sénégal va revaloriser son SMIG à partir de juin

Depuis 1996, le Sénégal n’a pu changer son SMIG. A…

Deux pilotes français volent au secours des migrants

Deux pilotes français consacrent leurs économies à l'achat d'un avion…

Bruxelles et Kinshasa : La Belgique sans ambassadeur en RDC

La Belgique affirme qu'elle n'est plus représentée par un ambassadeur…

Neymar arrivera "bien préparé" à la Coupe du monde

Neymar "travaille dur" pour se remettre de la blessure qui…

Mondial/Russie : Zlatan Ibrahimovic sera au Mondial pour…

Zlatan Ibrahimovic a renoncé à faire son retour en équipe…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Coton: Une production importante de 108.000 tonnes depuis la reprise de la filière

La NSCT annonce bonne nouvelle pour le coton avec une production élevée de coton-graine de 108.000 tonnes et une prévision de 160.000 tonnes en 2017-2018.

La Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) lancera la campagne 2017-2018 au cours d’une réunion des principaux acteurs de la filière ce 19 mai à Kara. La rencontre a débuté depuis ce jeudi.

La Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) a placé la rencontre de Kara sous le thème : «Tous mobilisés pour une augmentation et une optimisation accélérées de la production cotonnière à partir de 2017-2018 ».

Un thème qui se décline également sous forme de mot d’ordre compte tenu de l’importance de la production durant la campagne 2016-2017. Selon la NSCT, la production cotonnière a atteint un record de 108.000 tonnes de coton-graine, soit 32% de plus que la période 2015-2016. Le rendement par surface cultivée monte également en flèche, soit un rendement de 832kg/ha contre 721kg/ha la campagne précédente.

En réalité, la campagne de 2014-2015 était plus fructueuse donnant 113 000 tonnes de coton-graine contre contre 77 850 en 2013/14, soit un bon de 45%. En réalité, en dépit des déclarations tapageuses de la NSCT, la filière connait toujours de sérieux problèmes de production. Il y a des années où la production connait de fortes baisses.

Une prévision de 200.000 tonnes à l’horizon 2020

Pour cette campagne, la NSCT déborde d’optimisme et table sur 160.000 tonnes de coton-graines pour 160.000 hectares, soit un rendement à 100%, et ce sur une prévision de 200.000 tonnes à l’horizon 2020. Un tonnage qui correspond à la production du Togo avant le déclin du secteur cotonnier pour cause de mauvaise gestion et détournements de fonds.

D’après la NSCT, les cotonculteurs ont bu du petit lait pour une vente de 240F/kg du coton-graine, 10 francs de plus que durant la campagne précédente.

La filière coton reprend du poil de la bête. Elle compte 123 843 producteurs privés, souvent fédérés en groupement, sur des exploitations de taille modeste (un hectare en moyenne), même si certaines atteignent 40 ha. Le nombre  de cotonculteurs est en baisse continue. Elle était de plus de 200.000 il y a quelques années. L’ancêtre de la NSCT, la Société togolaise de coton (Sotoco) a connu une faillite dans les années 1990-2005 laissant des milliards de dettes et conduisant des paysans à la ruine. Aujourd’hui encore, des dizaines de paysans n’ont pas encore recouvré leurs créances. Il y a eu dans les années 2000 des suicides parmi de nombreux cotonculteurs.

 

928 Vues totales 3 Vues ce jour
(Visited 131 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter