L’actualité vue par Le Temps du Togo

Côte d’Ivoire : Les caches d'armes de Guillaume Soro

Une cache d'armes a été découverte à Bouaké, le 18…

Vient de paraître : Togo, le prix de la démocratie, par…

Le Togolais Dany Ayida, représentant-résident du NDI en RDC, vient…

Disparition : Essoyaba Boukpessi est décédé le 18 mai dernier

Essoyaba Boukpessi, le président du club de football As Togo…

Inde: Une chèvre née avec un œil et une oreille

D’après une vidéo de Barcroft Animal, une chèvre est née…

La BADEA accorde 60 millions de dollars à La BIDC

La BADEA et la BIDC ont signé un accord de…

Un financement de 5 milliards CFA de la BID pour…

Le Togo a obtenu de la BID un financement de…

Pacôme Yawovi Adjourouvi, un conseiller de Faure Gnassingbe si proche…

Selon Jeune Afrique, le Franco-Togolais Pacôme Yawovi Adjourouvi, maire adjoint…

Coton: Une production importante de 108.000 tonnes depuis la reprise…

La NSCT annonce bonne nouvelle pour le coton avec une…

Agriculture : Quand le gouvernement se risque à relancer la filière…

Faure Gnassingbé veut encourager le développement, la relance et la…

Pays-Bas : Le roi Willem-Alexander, co-pilote sur des vols commerciaux

Pilote avant de devenir souverain en 2013, le souverain des…

Economie : Deux missions de la BAD en cours au Togo

Deux missions de la BAD sont actuellement à Lomé pour…

Togo:Appel des partis de l’opposition aux députés UNIR pour un …

Deux groupes de partis de l’opposition ont lancé un appel…

Assemblée nationale: La commission des lois va étudier une proposition…

La Commission des lois de l'Assemblée nationale étudiera ce mercredi…

France : Edouard Philippe nommé Premier ministre

Le nouveau premier ministre français est Edouard Philippe, et sa…

L'OMS confirme un deuxième cas lié au virus Ebola en…

L'OMS a confirmé dimanche l'existence d'un deuxième cas de contamination…

Nigéria : L’émir Sanusi II de Kano accusé de détournement de…

L’émir de Kano, Sanusi II, est visé par une enquête…

Diplomatie : Eli Ben-Tura, nouvel ambassadeur d’Israël au Togo

Dans l’optique du sommet Israël-Afrique à Lomé en octobre prochain,…

Togo: Le gouvernement veut instaurer un dialogue avec les populations…

L’inefficacité de la  politique des aires protégées pousse le gouvernement…

RDC : Annonce d'une épidémie du virus Ebola dans la province…

L’Organisation mondiale de la santé indique avoir été informée par…

Viettel Global tenté par le marché télécoms nigérian

Le marché télécoms nigérian semble prometteur, ce qui attire Viettel…

Zimbabwe : Vers une canditature unique de l’opposition contre Robert Mugabe

A l’approche de la présidentielle de 2018 au Zimbabwe, l’opposition…

120 ans après la tragédie, la communauté Bassar s’en souvient

Bassar commémore chaque année la tragédie de l'expédition allemande sur…

Finance : La BIDC lance un emprunt obligataire de 50 milliards…

La BIDC, la banque d'investissement de la CEDEAO, lance un…

Afrique du Sud : Des affiches  nazies pour un suprémacisme blanc…

Des affiches inspirées de la propagande nazie  pour une suprématie…

Tribune: Éviter une nouvelle crise politique désastreuse au Togo

Au Togo, la démocratie serait impossible: verrouillage des institutions au…

Exposition: "Le Prix de l'aventure" par Folly Koumouganh

Le photographe togolais Folly Koumouganh expose du 12 mai au…

Faure Gnassingbe à Kigali dans le cadre d’un sommet africain…

Le président togolais effectue un voyage à Kigali dans le…

Afrique : Les investissements directs à l'étranger menacés par l’incertitude…

Les ministres africains et des investisseurs directs à l'étranger  étaient…

​RDC: Des dirigeants du Kasaï central menacent de "tuer" la…

Reporters Sans Frontière dénonce les principaux dirigeants de la province…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Coton: Une production importante de 108.000 tonnes depuis la reprise de la filière

La NSCT annonce bonne nouvelle pour le coton avec une production élevée de coton-graine de 108.000 tonnes et une prévision de 160.000 tonnes en 2017-2018.

La Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) lancera la campagne 2017-2018 au cours d’une réunion des principaux acteurs de la filière ce 19 mai à Kara. La rencontre a débuté depuis ce jeudi.

La Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) a placé la rencontre de Kara sous le thème : «Tous mobilisés pour une augmentation et une optimisation accélérées de la production cotonnière à partir de 2017-2018 ».

Un thème qui se décline également sous forme de mot d’ordre compte tenu de l’importance de la production durant la campagne 2016-2017. Selon la NSCT, la production cotonnière a atteint un record de 108.000 tonnes de coton-graine, soit 32% de plus que la période 2015-2016. Le rendement par surface cultivée monte également en flèche, soit un rendement de 832kg/ha contre 721kg/ha la campagne précédente.

En réalité, la campagne de 2014-2015 était plus fructueuse donnant 113 000 tonnes de coton-graine contre contre 77 850 en 2013/14, soit un bon de 45%. En réalité, en dépit des déclarations tapageuses de la NSCT, la filière connait toujours de sérieux problèmes de production. Il y a des années où la production connait de fortes baisses.

Une prévision de 200.000 tonnes à l’horizon 2020

Pour cette campagne, la NSCT déborde d’optimisme et table sur 160.000 tonnes de coton-graines pour 160.000 hectares, soit un rendement à 100%, et ce sur une prévision de 200.000 tonnes à l’horizon 2020. Un tonnage qui correspond à la production du Togo avant le déclin du secteur cotonnier pour cause de mauvaise gestion et détournements de fonds.

D’après la NSCT, les cotonculteurs ont bu du petit lait pour une vente de 240F/kg du coton-graine, 10 francs de plus que durant la campagne précédente.

La filière coton reprend du poil de la bête. Elle compte 123 843 producteurs privés, souvent fédérés en groupement, sur des exploitations de taille modeste (un hectare en moyenne), même si certaines atteignent 40 ha. Le nombre  de cotonculteurs est en baisse continue. Elle était de plus de 200.000 il y a quelques années. L’ancêtre de la NSCT, la Société togolaise de coton (Sotoco) a connu une faillite dans les années 1990-2005 laissant des milliards de dettes et conduisant des paysans à la ruine. Aujourd’hui encore, des dizaines de paysans n’ont pas encore recouvré leurs créances. Il y a eu dans les années 2000 des suicides parmi de nombreux cotonculteurs.

 

217 Vues totales 21 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter