L’actualité vue par Le Temps du Togo

Francophonie, l’écrivain Alain Mabanckou rejette l’offre d'Emmanuel Macron

La réponse de Alain Mabanckou est NON. Le président Macron…

Suppression des taxes douanières sur les équipements TIC annulée

L’expérience de la suppression des taxes douanières sur les terminaux…

Découverte d'explosifs et début d'enquête au Ghana

Des individus ont été appréhendés lundi à Accra en possession…

Vers la limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés

Le Togo va se conformer aux réglementations en vigueur dans…

Liberia: Ellen Sirleaf exclue de son parti

A sept jours de la passation de pouvoirs à la…

Cameroun : passation des marchés publics par voie électronique

Une loi va désormais faciliter l’attribution des marchés publics au…

Le club Abou Ossé renouvelle l'exécutif: Adjola Abalo, nouveau Président

Adjola Abalo Emmanuel est le nouveau président du club Abou…

Côte d’Ivoire : Taxe imposée sur le transfert d’argent par mobile

L’Etat ivoirien impose une taxe de 0,5% sur le transfert…

Port de Cotonou : gestion confiée au port d’Anvers pour 10ans

Le Bénin a finalement confié la gestion de son Port de…

Côtes libyennes : Environ 300 migrants secourus

Près de 300 migrants ont été secourus dimanche au large…

Zimbabwé : Enquête sur le doctorat suspect de l'ex-première dame

Les autorités anti-corruption du Zimbabwe ont ouvert une enquête sur…

TogoCom : Nomination à la tête de la holding

Affoh Atcha-Dedji, Directeur Général G de Togo Cellulaire, prend les…

Zimbabwé: Abandon des poursuites contre une journaliste américaine

La justice zimbabwéenne a annulé jeudi les poursuites contre une…

Transport : Djibouti et Ethiopie reliés par des rails électrifiés

La Chine facilite la liaison ferroviaire entre le Djibouti et…

Le club Oméga, champion national de karaté

Le club OMEGA a été proclamé vainqueur de l’édition 2017…

Le colonel Barry en prison au Burkina Faso

Auguste Denise Barry, arrêté pour tentative de déstabilisation, a été…

Egypte : Deux coptes tués dans un magasin d'alcool

Dans une nouvelle attaque contre un magasin de boissons alcoolisées…

Aného, ville pilote de la technologie e-Civil

L’administration de la commune d’Aného renforce ses capacités dans le…

Mogho Naaba : "Prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique"

Le Mogho Naaba Baongho, chef suprême des Moose du Burkina…

Le FMI s'alarme d'une "dette insoutenable" et de la corruption…

Le Fonds monétaire international (FMI) s'est alarmé du poids d'une…

Sénégal : Un observatoire des tarifs des opérateurs de téléphonie envisagée

Au Sénégal la création d’un observatoire des tarifs des opérateurs…

1,3 million d'armes illégales introduites au Ghana : inquiétant, selon l’ONU

Il est estimé une inquiétante quantité d’armes introduites clandestinement au…

Togo: la Coalition de l'opposition fait son bilan

Le regroupement des 14 partis de l'opposition politique au Togo,…

Togolaises, togolais, restons vigilants et déterminés face à l'opération de…

Une Réflexion de Wala Kperkouma La sortie de notre président Faure…

Médiation de la crise togolaise: Nul ne peut être joueur…

Une réflexion du Prof Ayayi Togoata APEDO-AMAH, Ecrivain, Enseignant-Chercheur Quelques personnes…

Jean –Luc Yacoubi Tchatchibara , un grand nom qui quitte…

Il était une référence dans la presse togolaise, Jean-Luc Yacoubi…

Uemoa : vers l’adoption d’une monnaie commune de la Cedeao

Les Etats membres de l’UEMOA sont en voie d’abandonner le…

Marche de soutien au Togo: la police ghanéenne arrête des…

Entre 12 et 18 manifestants ont été arrêtés, alors qu'ils…

Médias en Guinée : Les autorités ferment quatre Stations Radios

Les observateurs voient comme une continuité des hostilités à l’égard…

Football : le gardien Bassa Djéri entame une carrière professionnelle

Le gardien international togolais, Bassa Djeri Sabirou a paraphé en…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Togo: Le gouvernement veut instaurer un dialogue avec les populations sur les aires protégées

L’inefficacité de la  politique des aires protégées pousse le gouvernement à initier avec l’appui de la Banque mondiale un large dialogue national sur l’aménagement participatif et durable des aires protégées.

Selon le site Republicoftgo, les populations riveraines seront au cœur de la gestion de ces sanctuaires naturels afin de promouvoir la biodiversité tout en assurant la conservation de l’environnement.

« Le second volet de cette stratégie recommande une réflexion poussée sur l’amélioration des modes de gestion des aires protégées« , indique le site gouvernemental.

 Il est quand même surprenant la reprise par la Banque mondiale et le gouvernement togolais des mêmes politiques de gestion des aires protégées dont l’échec a été prouvé ailleurs.

Le Togo n’a pas l’apanage de l’exploitation illicite des aires protégées par les populations riveraines. Ces politiques s’avèrent inefficaces surtout en période de crises politiques où l’autorité de l’Etat chancelle. Et le Togo vit une crise politique depuis le 5 octobre 1990. Le cas du Togo s’est particulièrement aggravé avec la politique de répression sauvage des exploitations illicites, surtout dans la réserve de faune située entre le Kpendjal, l’Oti et la Kéran. Une politique qui a pour effet de susciter la prévention des populations contre les projets de protection de l’envrionnement.

Pauvreté rime avec exploitation illicite des aires protégées

De façon générale, on constate que « l’alternative de transferts de gestion de conservation tentée par les ONG de conservation ne supprimera pas les exploitations illicites », selon un environnementaliste contacté par notre rédaction.  Ni d’ailleurs le recours aux paiements pour services environnementaux ne résoudra pas ce problème

La cause de l’inefficacité de ces politiques est donc d’ordre économique. Mais le Togo ne pourra pas indéfiniment repousser un choix politique clair entre préservation et gestion communautaire durable, entre préservation et développement local durable. Une part trop importante de sa population rurale vit en situation d’extrême pauvreté, soit de 60 à 96% du Sud au Nord, et dépend directement pour sa survie des ressources renouvelables de sa biodiversité.

Grosso modo, aucune politique de gestion des aires protégées ne pourra réussir si les dirigeants politiques ne relèvent pas le défi du développement d’une agriculture performante.

En 2016, les populations de Mango se sont soulevées contre l’extension des aires protégées de l’Oti-Kéran. La répression a entraîné plusieurs morts dans  les rangs de la population et un parmi les forces de l’ordre.

704 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 143 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter