L’actualité vue par Le Temps du Togo

Liberia : Disparition de "conteneurs" de billets de banque

Cent millions de dollars, destinés à la Banque centrale du…

Vienne: Aussitôt son brevet de pilotage, meurt dans le crash…

Un avion de tourisme, piloté par un jeune de 20…

CILSS : Les Etats veulent renforcer la lutte contre la chenille…

Le Comité permanent inter-Etats de lutte contre la sécheresse dans…

RDC : Journalistes licenciés pour avoir couvert la conférence d’un opposant

Une ONG congolaise dénonce le licenciement de deux journalistes de…

Opic : Nouvelle enveloppe pour financer des projets en Afrique

L’agence américaine Overseas Private Investment Corporation, Opic, a approuvé une…

Le parquet ivoirien recherche "des dizaines de milliards" détournés

La haute autorité pour la bonne gouvernance a saisi le…

La Chine envisage son entrée dans le capital de Asky…

Le Fonds de développement Chine-Afrique (CAD-Fund) s’intéresse à Asky Airlines,…

Suppression de l’aide à la presse : "presse morte" maintenue en…

Les patrons de presse veulent protester en Côte-d'Ivoire contre la…

Participation des FAT aux opérations de maintien de la paix

Les Forces Armées Togolaises, FAT, ont organisé une journée d’information…

La Maison familiale de formation rurale se mue en Association

La Maison familiale de formation rurale rouvre à Manga avec…

William Gomis, ex-joueur de Saint-Etienne, tué dans une fusillade

Les dirigeants et joueurs de l’As Saint-Etienne sont profondément affectés…

Nigeria: une explosion de gaz fait plusieurs morts

Une explosion de gaz suivie d’un incendie a tué plusieurs…

La commune de Tsévié célèbre le mois de l’état civil

La mairie de Tsévié célèbre en partenariat avec le Service…

Ghana: Yahsat lance son service internet à haut débit par…

Le fournisseur de connectivité par satellite, Yahsat, a officiellement lancé…

Sénégal: la BOAD subventionne la construction d’infrastructures scolaires

Le Sénégal projette de construire cinq cent salles de classe…

Arrêté pour avoir comparé les Kenyans à des singes

Un homme d'affaires chinois a été arrêté au Kenya après…

RDC : Militants de Lucha libérés après deux jours de détention

Les sept militants de Lucha (Lutte pour le changement), arrêtés…

Transhumance : La campagne 2018 n’a enregistré aucune mort d’homme

Le Comité National de Transhumance (CNT) a tenu ses assises…

Ouganda : Les autorités interdisent un festival qui célébrerait l'homosexualité

Les autorités en Ouganda ont interdit un des plus importants…

RDC: Officiers arrêtés pour n'avoir pas empêché Lucha de manifester

Deux officiers de la police, accusés de n'avoir pas empêché…

RDC: libération du journaliste Tusenge Sebazungu contre rançon

Une organisation de défense de la presse annonce la libération…

Chine : 60 milliards de dollars au développement de l'Afrique

La Chine va consacrer soixante milliards de dollars supplémentaires au…

Hama: Un hebdomadaire tchadien suspendu pour "fausses informations"

Al-Chahed, un hebdomadaire tchadien, a été suspendu trois mois pour…

Bénin : Sanctions envisagées pour les footballeurs mentant sur leur âge

Bénin, le nouveau président de la fédération de football promet…

PPT : Carlos Kétohou passe les charges à Isidore Akollor

Le Patronat de la Presse Togolaise, PPT, a renouvelé son…

L’Université de Kara ouvre un master en planification de développement

L’Université de Kara va ouvrir cette année un programme de…

Les radios rurales du Togo souhaitent la performance

Les radios rurales du Togo sollicitent l’appui du gouvernement et…

Santé : Cas de cataractes pris en charge dans le Tchamba

Une opération chirurgicale foraine de la cataracte s'est déroulée du…

Ghana : les déchets électroniques passeront à l’usine

Le président du Ghana, Nana Akufo-Addo, a annoncé mercredi la…

Niger : Trois activistes société civile interdits de séjour à Agadez

Venus en séjour à Agadez, trois activistes nigériens, n’ont pu…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Education : La grève des enseignants absente du Conseil des ministres

Timide reprise des cours après trois de grève, une petite accalmie car le Conseil des ministre a ignoré les agitations du front social.

Une relative accalmie est constatée depuis ce matin dans les écoles publiques du Togo après trois jours de grève lancée par trois syndicats enseignants : la CSET, la FESEN et l’USET. Les organisations syndicales se sont donc félicitées de la réussite de leurs actions.

La grève a pourtant connu des dérapages dans plusieurs localités, surtout  dans la capitale Lomé. Des milliers d’élèves des écoles publiques ont délogé leurs camarades des écoles privées, occasionnant des casses voire des blessés.

Malgré la réussite d’une grève massivement suivie, on constate un black-out total du côté du gouvernement togolais. Le sujet n’a même pas été évoqué au Conseil des ministres tenu ce 15 mars et sanctionné par un communiqué insipide portant sur la métrologie. Lire ici le COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES 15 MARS OK.doc.

Le gouvernement reste dans une logique de fermeté face aux syndicats qui entendent renouveler les actions jusqu’à obtention des satisfactions.

Dans un article sur le site officiel évoquant la grève, a été publié un fichier faisant l’état des lieux des primes des enseignants. Le gouvernement note une hausse des primes et des salaires ces dernières années et récuse la condition d’enseignants « parents pauvres de la fonction publique« .

« Après les professeurs d’universités et les magistrats, les enseignants sont les mieux lotis. Ils ont des avantages qui sont beaucoup plus importants que les autres fonctionnaires. C’est particulièrement vrai pour les salaires qui ont été revus à la hausse ces dernières années», écrit www.republicoftogo.com

Il s’ensuit que le gouvernement n’entend pas céder aux grèves « ni à la prise des élèves en otage« , considérée comme une forme de chantage. Pas donc d’achat de paix sociale. Par contre, Faure Gnassingbé et ses ministres comptent sur le pourrissement de la situation et son essoufflement.

Risque d’une année blanche ?

Cependant le raidissement du gouvernement et des syndicats n’est pas de nature à faciliter le règlement de la situation. L’école togolaise se délite encore plus sérieusement avec ces images d’enfants inquiets de leur oisiveté manifestant dans la rue.

Le second trimestre tend vers sa fin et le troisième est consacré aux examens de fin d’année, dont celui du baccalauréat, synchrone au niveau régional. Et à peine le tiers du programme est entamé, des sources proches des syndicats.

Aussi, dans certains lycées publics, les classes de première viennent-elles à peine de commencer les chapitres en « sciences de la vie », contrairement aux élèves des écoles privées. Les examens du baccalauréat première partie auront lieu en mai.

L’école togolaise est depui la fin des années 1980 sur une pente déclive structurellement en voie délitement. Année après année, les enseignants multiplient  les grèves sans que l’on constate une évolution notable sur le terrain.  Le gouvernement et les syndicats prendront-ils le risque de creuse encore plus la tombe de l’école ?

 

999 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 168 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter