L’actualité vue par Le Temps du Togo

Les Pharaons étouffent les Eperviers en match international amical

Mardi les Eperviers jouaient leur 2ème match amical contre l’Egypte,…

Des jeunes parlent du bon usage des réseaux sociaux

Plusieurs associations ont participé à la célébration de la quinzaine…

Inverser la désertification des terres et faciliter la biodiversité

Le Togo multiplie des actions pour lutter contre la désertification…

Valorisation filière forestière : deux nouveaux appuis pour accompagner

La filière forestière togolaise enregistre deux nouvelles initiatives pour renforcer…

Mondial 2026 : Maroc, Côte d’Ivoire et Espagne, co-organisateurs ?

Le Maroc veut innover dans l’organisation des coupes du monde.…

Le Kenya détient la meilleure connexion Internet d’Afrique

Le Kenya offre la meilleure connexion internet actuellement en Afrique,…

La Guinée occtroie des tablettes numériques aux étudiants

Le président Alpha Condé avait promis environ cent mille tablettes…

Le Togo possède sa nouvelle carte topographique numérique

Le Togo a dessiné sa nouvelle carte topographique numérique qui…

Publication d'une enquête pour les prévisions macroéconomiques

Le Togo pense à hisser son économie sur un sentier…

Téléphonie mobile: Orange arrache Airtel Burkina

Le réseau de la téléphonie mobile du Burkina Faso subit…

La francophonie célèbre sa quinzaine au Togo

La francophonie se célèbre tous les 20 mars. Depuis quelques…

Droits humains : Le Togo invité à mettre en œuvre les…

Le Conseil des droits de l'homme a adopté ce 16…

Energie : L'industrie pétrolière et gazière d'Afrique en mai au…

Ce rassemblement annuel de l'industrie du pétrole et du gaz…

Brésil : Retour au foot pour un gardien assassin

Un footballeur brésilien, Bruno Fernandes retrouve les pelouses après sept…

Education : La grève des enseignants absente du Conseil des ministres

Timide reprise des cours après trois de grève, une petite…

Le PAM veut utiliser le port de Lomé comme un…

De passage à Lomé, le Directeur du PAM a fait…

Ahmad Ahmad au podium de la Confédération Africaine de Football

L'Assemblée Générale de la Confédération Africaine de Football a élu…

La cité lacustre de Ganvié attirera bientôt les touristes

Le nouveau projet touristique du Bénin va consister à moderniser…

Togo: Les milieux d’affaires à l’origine du limogeage de Henri…

Maversations, hostilités des milieux d'affaires seraient à l'origine du départ…

Afrique Sud : Des suspects du braquage de l'aéroport de Johannesburg

Déjà des arrestations une semaine après un braquage inédit à…

Claude Ameganvi lance une campagne pétitionnaire pour la démission de…

Claude Ameganvi du Parti des Travailleurs, sonne la mobilisation populaire…

La danse de la gourde, Akoto a son festival

La danse de la gourde, Akoto, a un droit d'auteur…

Adébayor Shéyi retrouve le sens des buts

Blessé depuis le 04 février 2017 après son premier match…

Sélectionneur adjoint FTF : Julien Chevalier remplace Migné

Le Ministère togolais des sports accepte Julien Chevalier comme nouveau…

Cinquantenaire pour les sœurs de NDA de Notsè

Double commémoration des sœurs assomptionnistes célébrant le bicentenaire de leur…

Session ordinaire du comité technique spécialisé de l’UA à Lomé

Démarrage à Lomé des travaux de la session ordinaire du…

Kanté fait sa fête traditionnelle TISLM-DIFOINI-OBOUDAM 2017

Les Lamba, Tamberma et N’gangan de la Kéran ont célébré…

Vers la baisse des tarifs télécoms au Bénin

Le gendarme des télécoms au Bénin recommande aux opérateurs de…

Guinée: Le militaire Toumba Diakité expulsé vers Conakry

Recherché par la justice guinéenne pour le massacre de 157…

Education: Des manifestations d'élèves dans plusieurs localités du pays

Dans plusieurs localités du pays se déroulent actuellement des manifestations…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Education : La grève des enseignants absente du Conseil des ministres

Timide reprise des cours après trois de grève, une petite accalmie car le Conseil des ministre a ignoré les agitations du front social.

Une relative accalmie est constatée depuis ce matin dans les écoles publiques du Togo après trois jours de grève lancée par trois syndicats enseignants : la CSET, la FESEN et l’USET. Les organisations syndicales se sont donc félicitées de la réussite de leurs actions.

La grève a pourtant connu des dérapages dans plusieurs localités, surtout  dans la capitale Lomé. Des milliers d’élèves des écoles publiques ont délogé leurs camarades des écoles privées, occasionnant des casses voire des blessés.

Malgré la réussite d’une grève massivement suivie, on constate un black-out total du côté du gouvernement togolais. Le sujet n’a même pas été évoqué au Conseil des ministres tenu ce 15 mars et sanctionné par un communiqué insipide portant sur la métrologie. Lire ici le COMMUNIQUE DU CONSEIL DES MINISTRES 15 MARS OK.doc.

Le gouvernement reste dans une logique de fermeté face aux syndicats qui entendent renouveler les actions jusqu’à obtention des satisfactions.

Dans un article sur le site officiel évoquant la grève, a été publié un fichier faisant l’état des lieux des primes des enseignants. Le gouvernement note une hausse des primes et des salaires ces dernières années et récuse la condition d’enseignants « parents pauvres de la fonction publique« .

« Après les professeurs d’universités et les magistrats, les enseignants sont les mieux lotis. Ils ont des avantages qui sont beaucoup plus importants que les autres fonctionnaires. C’est particulièrement vrai pour les salaires qui ont été revus à la hausse ces dernières années», écrit www.republicoftogo.com

Il s’ensuit que le gouvernement n’entend pas céder aux grèves « ni à la prise des élèves en otage« , considérée comme une forme de chantage. Pas donc d’achat de paix sociale. Par contre, Faure Gnassingbé et ses ministres comptent sur le pourrissement de la situation et son essoufflement.

Risque d’une année blanche ?

Cependant le raidissement du gouvernement et des syndicats n’est pas de nature à faciliter le règlement de la situation. L’école togolaise se délite encore plus sérieusement avec ces images d’enfants inquiets de leur oisiveté manifestant dans la rue.

Le second trimestre tend vers sa fin et le troisième est consacré aux examens de fin d’année, dont celui du baccalauréat, synchrone au niveau régional. Et à peine le tiers du programme est entamé, des sources proches des syndicats.

Aussi, dans certains lycées publics, les classes de première viennent-elles à peine de commencer les chapitres en « sciences de la vie », contrairement aux élèves des écoles privées. Les examens du baccalauréat première partie auront lieu en mai.

L’école togolaise est depui la fin des années 1980 sur une pente déclive structurellement en voie délitement. Année après année, les enseignants multiplient  les grèves sans que l’on constate une évolution notable sur le terrain.  Le gouvernement et les syndicats prendront-ils le risque de creuse encore plus la tombe de l’école ?

 

301 Vues totales 3 Vues ce jour

Laisser un commentaire

Newsletter