Le Togo et sa stratégie nationale des mesures sanitaires et phytosanitaires

Il est mis en place une stratégie nationale de renforcement des capacités sanitaires et phytosanitaires (SPS). Une quarantaine de cadres des départements ministériels, d’opérateurs économiques l’ont validé le 27 octobre dernier. La stratégie nationale du Togo est le fruit de la mission de consultation du le Fonds pour l’Application des Normes et Développement du Commerce (FANDC). La mission a fait l’état des lieux de l’infrastructure nationale pour la mise en œuvre des mesures sanitaires et phytosanitaires pour pouvoir rendre opérationnelle cette stratégie pour le Togo.

Il existait déjà un accord sur les mesures SPS de l’Organisation Mondiale du Commerce, des attributions, activités et contraintes par département ministériel dans la mise en œuvre de cette stratégie nationale. Il fallait des contributions pour l’adoption du document final.

L’historique des mesures SPS constituent l’une des recommandations d’un atelier qui a eu lieu à Bamako (Mali) relative à la mise en place des comités SPS au niveau de chaque pays, en vue de gérer toutes les questions liées à ces mesures. SPS est appelé à garantir la qualité des produits agricoles consommés par les populations, la compétitivité de ces produits sur le marché international et contribuer à l’amélioration du secteur de la santé.
La présidente du comité national SPS, Mme Nyaku Afua a indiqué que la validation de ce document revêt d’une importance capitale pour l’OMC en matière de sécurité alimentaire pour les populations.

Le Togo dégage des excédents qui nécessitent d’être exportés d’où l’intérêt de respecter les normes internationales du commerce. Les normes au Togo ne sont pas satisfaisantes au niveau des accords internationaux sur le commerce, d’où l’obligation de jeter de nouvelles bases devant sauvegarder les intérêts des consommateurs, protéger les communautés au niveau sanitaire et assurer un rapport commercial compétitif entre les pays.
Le Temps avec Atop

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article