Reprise des marches hebdomadaires de CAP 2015

Les militants et sympathisants de CAP 2015 – un regroupement de parti politiques de l’opposition togolaise – sont descendus ce jour dans les rues de Lomé. Objectif, « exiger les réformes constitutionnelles, institutionnelles et électorales telles que prévues par l’Accord Politique Global (APG) ainsi que l’organisation transparente, participative et consensuelle de la décentralisation (… ».

Le cortège a démarré aux environs de 10 h dans le quartier Bè  (un quartier populaire et un des bastions de l’opposition radicale), comptant bien suivre l’itinéraire pré-défini : Bè Kodjindji, Marché de Bè, Boulevard Félix Houphoët Boigny, Immeuble Fiata, Boulevard Circulaire côté ouest, Ancienne Fontaine Lumineuse, Place Anani Santos, Ramco, ancien SGGG, rue Koumoré, Hôtel Palm Beach, Bd de la République, Ancien Palais de la Présidence côté plage.

A noter que le débat sur les réformes constitutionnelles institutionnelles a connu son ampleur à la veille de l’élection présidentielle de 2015, qui aura consacré a réélection du président Faure Gnassingbé pour un troisième mandat à la tête du pays. Son opposition, emmenée par l’Alliance nationale pour le changement, réclame notamment la limitation du nombre de mandats présidentiels, le mode de scrutin à deux tours et l’organisation des élections locales, dont les dernières remontent à 1986.

 Nephthali Messanh Ledy

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article