La police des plateaux a empêché 1813 kg de cannabis de circuler en 2015

L’année 2015 aura marqué la direction du secteur de la Police de la région des Plateaux et qui a fini par faire l’objet d’un bilan empreinte de satisfaction. Des efforts certes mais beaucoup de regret en matière de maintien de l’ordre et de la réalisation de la sécurité pour les citoyens.

Le 3 janvier dernier à Atakpamé, tour à tour, les commissaires, les officiers de police et les chargés de commissariats et de postes de police du secteur de police des Plateaux font le bilan des activités réalisées au cours de l’année. Ils parlent et se félicitent de la couverture sécuritaire du processus électoral de 2015. Il est indiqué dans un rapport que les agents ont saisi 1813 kg de cannabis et autres drogues assimilées et mené d’autres activités contre la criminalité, les braquages, des infractions contre des biens et des personnes. Ces dernières sont estimées à 1244 cas. Selon ce rapport, l’opération entonnoir (lutte contre le carburant frelaté) a permis de saisir plus de 34 mille litres de carburants. Le directeur du secteur de police des Plateaux, Kolani Nanangue regrette toutefois que des infractions persistent encore dans le milieu, raison pour laquelle il a invité les agents à plus d’abnégation et de courage.

Le directeur de région de Police no1, le divisionnaire Djobo Gnandi a renouvelé aux agents les rappels à leurs missions de la police, celles de faire appliquer la loi de la constitution jusqu’à la note de l’autorité locale. Il a demandé aux uns et aux autres d’accompagner les services compétents de l’Etat à engranger des moyens financiers en vue de répondre aux besoins des citoyens.

La question liée aux actes de corruption dans le corps a été abordée sur le plan de regret. Celles du renforcement des capacités du personnel, la mobilisation des moyens pour renforcer les opérations sur le terrain et la collaboration entre la police et les autorités locales et les citoyens ont constituaient les doléances.

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article