Lettre Ouverte du CRD-MK aux Acteurs Sociopolitiques togolais

TOGO : DE L’URGENCE D’AGIR POUR LES RÉFORMES POLITIQUES, CONSTITUTIONNELLES ET INSTITUTIONNELLES AFIN DE REDONNER CONFIANCE ET PERSPECTIVES AU PEUPLE

Mesdames, Messieurs les Responsables des Partis politiques et des Organisations de la société civile,
Par la présente, le Collectif de Résurgence de la Diaspora (CRD)-TOGO, association établie et ayant son siège social en Suisse au 1203 Genève, 49, Promenade de l’Europe, et le Mouvement KEKELI (MK), association établie et ayant son siège social à Lomé, Route de Kpalimé, Avé Maria, B.P. 13114, ont encore l’honneur de revenir vers vous dans le cadre du sujet émargé.
Suite à l’échec des tentatives gouvernementale et parlementaire visant l’adoption d’un projet de loi portant révision de la Constitution togolaise de 1992 modifiée en 2002 avant l’élection présidentielle du 25 avril 2015, le Président de la République, Faure Gnassingbé, a institué en date du 9 janvier 2015 une Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles au Togo.
La principale mission assignée à Cette Commission dont la direction est confiée à Madame Amadou Abdou Awa Nana Daboya est celle de proposer dans les meilleurs délais un texte de réforme politique, institutionnelle et constitutionnelle intégrant l’histoire de notre pays, reflétant nos réalités et répondant aux aspirations les plus profondes du Peuple togolais. Depuis lors, le Peuple togolais semble suspendu en ce qui concerne les réformes, aux conclusions des travaux de la Commission Awa Nana. Force est cependant de constater qu’à ce jour, ladite Commission n’est pas encore fonctionnelle alors que le peuple que vous représentez exprime au quotidien son inquiétude face à la déconfiture sociopolitique actuelle et votre tergiversation à dégager un consensus républicain afin de ramener la confiance et renforcer la bonne gouvernance dans notre pays.
Faure Gnassingbé ayant souligné la nécessité d’œuvrer ensemble pour la consolidation du climat d’apaisement politique et de réconciliation dans son « Mon programme 2015-2020 » présenté lors de la campagne pour l’élection présidentielle du 25 avril 2015, s’est expressément engagé à « procéder à une relecture ou refonte de la Constitution en vue d’adapter la démocratie togolaise et le système politique au contexte, aux réalités et aux aspirations profondes des Togolais, notamment dans le cadre des travaux de la Commission de réflexion sur les réformes politiques, institutionnelles et constitutionnelles».
Afin que ces promesses électorales du Chef de l’État ne demeurent pas de simples mots qui vont s’évader comme une fumée de paille à l’instar des conclusions des travaux du Cadre politique de dialogue et de concertation (CPDC) et du CPDC rénové, et que l’existence de la Commission Awa Nana ne soit confinée que sur papier alors qu’actuellement au sommet de l’Etat, Faure Gnassingbé semble avoir pris congé des affaires aussi bien au plan national qu’international, le CRD-TOGO et le MK estiment qu’il urge que vous ne ménagiez aucun effort pour interpeller immédiatement le Chef de l’État et son Gouvernement sur l’urgence du démarrage des travaux de la Commission ayant désormais compétence pour rédiger le texte consensuel devant inspirer le projet de loi constitutionnelle et institutionnelle.
Le CRD-MK saisit la présente opportunité pour rappeler à toutes les filles et à tous les fils du Togo tout entier l’impérieuse nécessité de se tenir mobilisés et résolument déterminés à rejeter toute escroquerie politique visant à maintenir au Togo des institutions non républicaines et partisanes contraires à nos attentes pressantes et légitimes. Le Togo ne peut se détourner continuellement du retour aux fondamentaux de la République en vue de la justice sociale et de la prospérité partagée pour tous. C’est pour cette raison que le CRD-MK relève avec insistance l’impérieuse nécessité d’un recours citoyen rapide au levier constitutionnel du 4.3 qui garantit un référendum d’initiative populaire.
Le CRD-MK invite donc les populations togolaises tant sur le territoire national que dans la diaspora à s’approprier massivement ledit levier pour rendre effective dans les meilleurs délais la matérialisation des réformes constitutionnelles et institutionnelles au Togo.
Comptant sur votre écoute du Peuple togolais et votre souci élevé de l’intérêt supérieur de la République, et vous priant de bien vouloir réserver à la présente toutes suites politiques et administratives requises, veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos salutations distinguées.

Dr. Edem Atsou KWASI
Coordinateur général du CRD-MK

Goodwill NYONATOR
Coordinateur national du MK

Ampliations
Présidence de la République
Primature
Assemblée nationale
Cour Constitutionnelle
CEDEAO
Union Africaine
Groupe des 5 :
Union Européenne
Ambassade de France
Ambassade d’Allemagne
Ambassade des États-Unis
PNUD

Soyez le premier à commenter

Votre avis sur cet article