Centrafrique: Le forum de Brazzaville accouche d’un cessez-le-feu

Les protagonistes de la crise socio-politique en Centrafrique ont signé mercredi soir à Brazzaville un accord de cessez-le-feu, le premier après huit mois de violences meurtrières. La signature de cet accord, (a minima par rapport aux objectifs assignés à la rencontre de Brazzaville),  est intervenue comme une grande surprise.

La médiation congolaise a réussi  à persuader les parties centrafricaines à sortir les négociations de l’impasse dans laquelle elles s’étaient enlisées après les exigences posées par l’ex-rébellion Séléka. La cessation des violences doit intervenir «dès la signature de l’accord» et «prendre effet sur l’ensemble du territoire de la République centrafricaine», selon les termes du compromis.

L’accord a été signé par une quarantaine de représentants centrafricains et de facilitateurs étrangers.

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 784 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Soyez le premier à commenter

Votre commentaire sur cet article