L’actualité vue par Le Temps du Togo

Ouganda : Onze écoliers meurent dans l'incendie de leurs dortoirs

Onze jeunes garçons Ougandais ont été tués et 20 grièvement…

Il guettait les proches des patients pour voler leurs motos

Voleur de motos? Un présumé avait sa tactique unique pour…

Togo/Bénin : Négociation pour la délimitation de la frontière maritime

Le Togo et le Bénin négocient la délimitation consensuelle de…

Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi…

Tchad : Un an de prison ferme pour "séquestration" d'une mineure

L'époux de la jeune Hawariya, qui l'accusait de l'avoir séquestrée…

eSwatini : La fille du roi, ministre de l'Information du royaume

La fille du roi Mswati III de l'eSwatini, ancien Swaziland,…

Mobilisation pour améliorer les conditions de vie des personnes âgées

L’Etat togolais mobilise ses partenaires pour la mise en œuvre…

Le Togo accueille un colloque international sur les plantes médicinales

Lomé abritera en décembre un colloque international sur les plantes…

Etude : Des chiens capables de diagnostiquer le paludisme

Des chiens spécialement formés pourraient diagnostiquer le paludisme en flairant…

Niels Högel, «l'infirmier du diable» accusé d'une centaine de meurtres

«Le pire meurtrier d'Allemagne depuis Hitler», «l'infirmier du diable», «le…

Tanzanie : Dar es Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Le gouverneur de Dar es Salaam et environs est en…

Guinée-équatoriale : Alfredo Okenve, a été arrêté et "roué de coups"

Un défenseur des droits humains équato-guinéen, Alfredo Okenve a été…

Gabon : la mouvance Anonymous a attaqué les sites officiels

Des hackers de la mouvance Anonymous ont revendiqué les attaques…

Indonésie : Un avion de Lion Air parti de Jakarta s'écrase…

Un appareil de la compagnie Lion Air a disparu des radars…

Liberia : Weah annonce la gratuité pour le premier cycle universitaire

Le président du Liberia, GeorgeLe président Georges Weah vient d’annoncer…

François Jeronimo Amorin J., héros de la lutte indépendantiste disparaît.

François Jeronimo Amorin Joao compte parmi les ardents militants ayant…

Canal+ condamnée pour un "éloge appuyé" du Togo

La chaîne française Canal+ a été condamnée par le CSA,…

Le Maroc teste son projet de télémédecine en zone rurale

Le Maroc a lancé, le 22 octobre 2018, la phase…

Raila Odinga nommé haut représentant de l'Union africaine

L’Union africaine nomme l’opposant kényan, Raila Odinga haut représentant de…

Arrestation pour contrefaçon de la quinine en RDC 

Deux responsables d'un des plus grands laboratoires pharmaceutiques en RDC…

Ethiopie : au moins 120 clous extraits de l'estomac d'un patient

Des médecins d'un hôpital de la capitale éthiopienne ont extrait…

Le Togo contre la criminalité faunique et floristique

L’autorité chargée de la protection de l’environnement et des ressources…

Médias/RDC : Cinq journalistes "enlevés" à Kinshasa

Cinq journalistes d'un tri-hebdomadaire paraissant à Kinshasa "enlevés" après la…

Le Togo communique sur l’organisme de sécurité sanitaire des aliments

Le Togo est en chantier pour créer un organisme de…

Vers l’interconnexion des douanes de cinq pays ouest-africains

Réunis à Lomé, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le…

Angola : Le président se réjouit d'avoir freiné la corruption

Le président angolais s'est réjoui des résultats obtenus sur le…

Appel aux bonnes pratiques dans le commerce café-cacao

A l’orée de la campagne de commercialisation du café-cacao, les…

Sierra Leone: le gouvernement annule un contrat avec la Chine

Le gouvernement sierra léonais résilie un contrat de 300 millions $…

L'ancien footballeur Bonaventure Kalou gagne la mairie de Vavoua

L'ancien international ivoirien Bonaventure Kalou a été élu maire de…

Dapaong : Une grotte mariale dédiée au pèlerinage des fidèles

Après quinze ans d’existence, la paroisse Bon Pasteur de Natbagou…

«
»
TwitterFacebookGoogle+

Opposition : le plus grand commun diviseur

L’éditorial de K. Agboglati

L’avenir ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices pour des partis de l’opposition togolaise. Le sujet en question est un conglomérat d’associations politiques, réunies par commodité sous le vocable « opposition », qui s’était donné comme mandat commun de faire tomber le régime du RPT/UNIR. Première tentative d’approche conceptuelle de ce groupe. Une large majorité des formations politiques créées autour de 1991 défendent des valeurs de liberté et de démocratie. Ce faisant elles passent pour les chantres de l’édification des normes et des pratiques qui devraient transformer la société togolaise et la faire passer du système de régime autocratique à celui d’un État de droit dont elles seraient les principaux géniteurs. Deuxième tentative de conceptualisation de l’opposition « démocratique ».

Vingt-trois années après « l’ouverture démocratique » au Togo, la composante partisane des forces du changement politique est enfin astreinte à son auto-évaluation. On lit, on entend et on voit des partis appartenant à la même « famille’’ se critiquer les uns les autres. L’exercice est quasiment accidentel. Il tient lieu en quelque sorte d’un travail pratique d’introspection que certains opposants au sein de la diaspora ont essayé de promouvoir à partir de 2012, sans succès. Aujourd’hui les partis se défient, émettent des jugements de valeur, dénoncent voire déblatèrent leurs congénères, sans qu’on en meure.

Le fléau qui annihile la composante partisane du CST est une des manifestations du phénomène. Les récents déballages de l’UFC contre ses anciens camarades de l’ANC en sont une autre. La guéguerre  entre les coalitions « Collectif Sauvons le Togo » et  » Arc-en-ciel » en sont sans équivoque l’extrême illustration.

La réalité du problème est autre. Elle procède d’une situation de fait: il est une évidence que les partis politiques fondés à une certaine étape du processus politique au Togo ne sont pas condamnés à vivre ensemble. L’erreur a été commise entre juillet et août 1991, lorsque des délégués participant à la Conférence Nationale Souveraine en tant qu’opposants (face aux représentants de la mouvance présidentielle) se sont crus face à l’ouvrage devoir convenir d’une omerta. On a passé le reste du parcours à rechercher qui est plus opposant que l’autre et quel membre du groupe porterait les gênes de la trahison…

Malheureusement le débat actuel est malsain et profondément déséquilibré. Il est à sens unique. Il se passe à une période où les principaux meneurs sont au crépuscule  de leur vie (et de leur carrière politique). Ceux qui parlent ne se prêtent pas à une analyse sans complaisance sur le passif commun. Ils avancent souvent masqués et ne sont pas toujours honnêtes dans leurs opinions.

Prions pour le plus grand bouleversement au sein des partis d’opposition, qui induirait enfin un changement de mentalité et de méthodes; un chamboulement qui organiserait autrement les positions. Prions pour la fin de l’opposition claudicante.

1711 Vues totales 2 Vues ce jour
(Visited 21 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Newsletter