Elections/Ouganda : Les autorités bloquent les réseaux sociaux

L’Ouganda a ordonné aux fournisseurs d’accès à Internet de bloquer toutes les plateformes de réseaux sociaux et les applications de messagerie mardi jusqu’à nouvel ordre, selon une lettre de l’autorité de régulation des communications.

Déjà, les utilisateurs ne peuvent plus accéder à Facebook et à WhatsApp, deux plateformes largement utilisées dans le cadre de la campagne pour l’élection présidentielle du 14 janvier 2021.

“La Commission des communications de l’Ouganda vous ordonne par la présente de suspendre immédiatement tout accès et toute utilisation, directe ou autre, de toutes les plateformes de réseaux sociaux et des applications de messagerie en ligne sur votre réseau jusqu’à nouvel ordre”, a déclaré la lettre du directeur exécutif de la Commission aux fournisseurs d’accès à Internet.

Selon une source bien renseignée, le blocus est une forme de représailles après la suspension par Facebook de nombreux comptes liés au ministère ougandais de l’information. Selon le géant américain des réseaux sociaux, il s’agissait de faux comptes et des comptes dupliqués dont l’objectif était de publier des messages propagandistes.

Un geste qui a déclenché la désapprobation des partisans du parti au pouvoir. Selon ces derniers Facebook viole la constitution ougandaise qui garantit la liberté d’expression. Ils affirment également qu’il semble que Facebook soutienne ses opposants.

avec Reuters

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 1101 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire