Le chef d’Etat-major, le général Abalo Félix Kadanga, démis de ses fonctions

Dans un succinct communiqué lu à la télé, le chef de l’Etat Faure Gnassingbe a renvoyé le général Félix Abalo Kadanga, son beau-frère, et procédé à une nouvelle nomination à la tête des armées. Ainsi, par décret présidentiel le colonel Dadja Maganawé, précédemment préfet de Dankpen puis Secrétaire général du ministère des Armées, est promu général de brigade et nommé chef d’Etat-major dans un second décret.

Il est procédé ce même jour à la passation de service. Du jamais vu.

De telles nominations intempestives dans l’armée, un dimanche et non en conseil des ministres, sont rares. Elles interviennent dans un contexte trouble dans les forces armées togolaises, avec l’assassinat non élucidé du colonel Bitala Madjoulba, commandant du Bataillon d’intervention rapide (BIR) ainsi que de la première région militaire du pays.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 1013 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire