COVID 19: Les populations de Grand Lomé et de la Kéran invitées à plus de respect aux mesures barrières

La Coordination nationale de gestion de la riposte à la COVID-19 a invité les populations de la Kéran et du grand Lomé à continuer par respecter les mesures barrières après une augmentation du nombre de cas constatés dans ces zones.

Lors du point-bilan hebdomadaire le 18 novembre à Lomé, le coordonnateur national a précisé qu’avec la reprise des classes, la réouverture des lieux de culte et l’approche des fêtes de fin d’année d’autres mesures barrières pourraient revenir si les populations ne respectent pas celles en vigueur.

« Nous ne voulons pas sortir des fêtes avec un grand nombre des cas, ce qui amène la coordination à revoir le respect scrupuleux des mesures barrières au niveau des bars, restaurants et dancings qui ne sont pas normalement autorisés», a dit le coordonnateur. Il a invité tout un chacun à se sentir concerné par le combat contre la pandémie afin d’éviter l’augmentation des cas dans les communautés.

Le médecin colonel a fait cas des contaminations survenues au sein de la société WACEM et au service de nationalité. A l’en croire, la situation des cas de contaminations à WACEM est en train d’être maitrisé.

Au service de nationalité, le responsable a mentionné que les dispositions sont prises pour faire respecter les mesures barrières et trouver une autre formule pour éviter les attroupements dans ce service.

S’agissant des chiffres, le médecin colonel a fait savoir que 90% des cas positifs sont à Lomé, 25 contaminations dans la Kéran et les décès touchent les personnes fragiles par rapport à l’âge et aux comorbidités.

Avatar
A propos Emilie ORONG 960 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire