Ouganda : Kizza Besigye déclare forfait pour la présidentielle, le duel Museveni-Bobi Wine se dessine

L’opposant ougandais Kizza Besigye a annoncé mercredi qu’il ne sera pas candidat à l’élection présidentielle prévue en 2021, après quatre tentatives précédentes qui n’ont pas permis de déloger le président Yoweri Museveni, au pouvoir depuis 1986.

“J’ai pris la décision de ne pas participer aux prochaines élections en tant que candidat à la présidence, mais cela ne signifie pas que je renonce à la lutte contre la dictature”, a déclaré M. Besigye, 64 ans, leader du Forum pour le changement démocratique (FDC).

Son désistement devrait ouvrir la voie au député Robert Kyagulanyi, 38 ans, un musicien populaire plus connu sous son nom de scène, Bobi Wine.

Surnommé le “président du ghetto”, Bobi Wine ne cesse d’attaquer le président Museveni, 75 ans. Ce dernier a fait modifier la constitution à deux reprises afin de pouvoir se présenter une sixième fois l’année prochaine.

Les chansons pop accrocheuses de Bobi Wine sur la justice sociale, la pauvreté et la corruption ont bouleversé le paysage politique ougandais.

Le combat s’annonce rude, car le député rappeur a déjà été confronté aux mêmes tactiques que celles utilisées avec succès contre M. Besigye depuis la première candidature de ce dernier en 2001.

Lors des élections précédentes, M. Besigye a été régulièrement empêché par la police d’organiser des rassemblements politiques, et les marches ont souvent été déclarées illégales et dispersées par la force. Il a été arrêté à plusieurs reprises et détenu pour trahison et incitation à la violence, des accusations qui, selon son parti, ont été conçues pour salir son casier judiciaire et l’empêcher de faire campagne

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 1096 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire