Société : Tsevié en effervescence après le tir d’un policier sur un homme pris pour vendeur de carburant

La ville de Tsevié (36 kms de Lomé) est entré en ébullition depuis ce matin après un tir à balles réelles d’un élément des forces de l’ordre sur un vendeur d’eau. L’homme, la soixantaine, vendeur d’eau à la bonne fontaine, était assis à proximité d’un étalage de vente de carburant.

Tsévié ne décolère pas. Des échauffourées opposent les forces de l’ordre aux jeunes de la localité sortis massivement pour protester contre ce tir. Barricades, pneus enflammés. La nationale N°1 est bloquée par les manifestants très en colère contre la réaction des forces de l’ordre.

La lutte contre le carburant de contrebande occasionne régulièrement des heurts entre la population et les forces de l’ordre. Menée souvent par des éléments de l’opération “Entonnoirs”, la lutte fait plusieurs morts et blessés depuis quelques années, le plus souvent des morts blessés par balles ou des suites d’une course poursuite.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 997 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire