États-Unis: invité à une “Covid party”, un trentenaire meurt du coronavirus

Ces fêtes se multiplient dans le pays, organisées par des Américains qui prennent la pandémie pour un canular.

Les États-Unis connaissent une nouvelle flambée de cas de Covid-19 mais certains remettent encore en question l’existence de la maladie infectieuse. Depuis plusieurs mois, des “Covid parties” se multiplient aux quatre coins du pays. Le principe: organiser des fêtes avec des personnes contaminées par le coronavirus et d’autres pas, afin de voir “si le virus est réel et si quelqu’un risque vraiment d’être infecté”, explique le Dr Jane Appleby auprès d’une chaîne américaine 

Cette médecin à l’hôpital de San Antonio, au Texas, a récemment observé les dégâts de ces fêtes avec la mort d’un trentenaire atteint du Covid-19 après avoir participé à une “Covid party”. Avant de succomber à la maladie, “il a dit à l’infirmière qui s’occupait de lui: ‘Je crois que j’ai fait une erreur. Je croyais que la pandémie était un canular mais en fait, non…” raconte Jane Appleby.

Ce genre de fêtes, organisées par des sceptiques, ont été observées dans d’autres États comme le Kentucky, l’Alabama ou encore Washington. Plusieurs fois, les autorités ont alerté sur ce phénomène et appelé les Américains à arrêter d’organiser ces événements.

“Des rassemblements de ce genre au beau milieu de la pandémie peuvent être extrêmement dangereux et exposent les gens à un risque accru d’hospitalisation et même de décès”, avertissait déjà au mois de mai John Wiesman, responsable de la Santé de l’État de Washington.

Malgré les mises en garde, les “Covid parties” continuent, c’est pourquoi le Dr Jane Appleby a souhaité rendre publique la mort de ce trentenaire. “Le coronavirus ne fait pas de discrimination, et aucun de nous n’est invincible. Je ne veux pas être alarmiste, je veux juste partager cet exemple pour aider notre communauté à réaliser que ce virus est très sérieux et qu’il se répand facilement”, explique-t-elle à News 4 San Antonio.

Aux États-Unis, la propagation du virus semble s’accélérer depuis quelques jours. Samedi, 66.528 nouveaux cas de Covid-19 ont été recensés en 24 heures, un nouveau record pour le cinquième jour consécutif dans le pays le plus durement frappé au monde par la pandémie, selon l’Université Johns Hopkins.

Le Temps avec bfmtv.com

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 1096 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire