Coronavirus : Une prorogation justifiée de l’Etat d’urgence sanitaire

Après une durée de trois mois, le gouvernement vient de proroger l’Etat d’urgence sanitaire de 45 mois.

Le 1er avril dernier, le chef de l’Etat Faure Gnassingbe décrète  l’Etat d’urgence sanitaire pour éviter la propagation de la maladie.

Trois mois plus tard, la prorogation de l’état d’urgence n’est pas vraiment une surprise pour les observateurs.  Malgré l’assouplissement de l’Etat d’urgence- fin du confinement des villes et du couvre-feu-, sur recommandation du Conseil scientifique ayant fait le constat  d’une stabilisation de la propagation du virus,  le nombre de cas confirmés suit toujours une courbe ascendante.  

Ainsi les 27 et 28 juin derniers, on a dénombré respectivement 24 et 27 cas alors que pendant plusieurs jours, les chiffres étaient plutôt stables autour de 6 cas.

La découverte d’un cluster dans la Zone franche industrielle, avec 21 cas confirmés dans une entreprise, justifie amplement la prorogation de l’Etat d’urgence.

Une augmentation que pourrait d’ailleurs exacerber les comportements à risques tels que la non-observation des mesures barrières ou les voyages dans les pays voisins par voie terrestre. Ainsi se comprend la décision déguisée de restriction des voyages à l’extérieur. Ainsi, le ministre de la Sécurité informe que tout voyageur arrivant au Togo supportera la prise en de la quarantaine estimée à 500.000 F. Les pays limitrophes du Togo ont pris aussi des mesures similaires.

Reste que la prorogation fait encore peser de lourdes menaces sur la contraction de l’économie déjà en souffrance. La situation de baisse des activités aura de lourdes conséquences sur le taux de croissance. Et entraîner encore plus la paupérisation des couches les plus défavorisées.

Avatar
A propos Komi Dovlovi 997 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire