Kenya: muni d’un visa de missionnaire, un Américain violait des orphelines mineures, selon le FBI

Un habitant de l’État de Pennsylvanie a plaidé coupable d’avoir eu des relations sexuelles illicites avec des mineures au Kenya pendantr le temps qu’il a séjourné dans ce pays, selon un communiqué des autorités fédérales américaines rendu public le lundi 15 juin.

L’homme, Gregory Dow, âgé de 61 ans, s’était rendu en 2008 avec un visa de missionnaire chrétien au Kenya, où il a créé un orphelinat avec sa femme.

Selon les autorités, il en a profité pour abuser sexuellement de quatre filles mineures entre octobre 2013 et septembre 2017. Selon le procureur fédéral, les victimes étaient âgées d’entre 11 et 17 ans à l’époque des faits. Toutes ont été violées à plusieurs reprises. Il a été inculpé en juillet 2019 aux Etats-Unis après une enquête du FBI et des autorités kenyanes. Le missionnaire américain a fui ce pays en 2017 lorsque les allégations d’agressions ont été révélées.

La femme de l’accusé, qui n’a pas été inculpée, a emmené plusieurs filles vivant à l’orphelinat dans une clinique où un dispositif de contrôle des naissances leur a été implanté.

D’après les autorités fédérales, l’accusé est un récidiviste. En 1996, l’homme avait plaidé coupable d’agression sexuelle sur une mineure dans l’État de l’Iowa. Le tribunal annoncera sa sentence le 29 septembre.

Laisser un commentaire