Malawi : L’église catholique fait son choix pour un président modèle

Le Président sortant Mutharika dans un isoloir

Les évêques catholiques romains du Malawi ont demandé dimanche aux électeurs de choisir “nouveau leadership” à la tête du pays.

Dans une lettre pastorale adressée à l’ensemble du peuple, la Conférence épiscopale du Malawi a soutenu que seules deux options sont offertes aux Malawites : soit “sauver notre pays du désastre ou le détruire totalement”.

Les évêques ont défini les critères qui devraient guider les Malawites lors de l’élection présidentielle prévue fin juin ou début juillet.

Selon l’église catholique, les électeurs devraient choisir un dirigeant qui est honnête, démocratique, visionnaire, qui respecte la constitution et l’État de droit, qui est prêt à se retirer à l’expiration de son mandat, et un dirigeant qui est au-dessus des divisions tribales, régionales ou politiques.

“Nous sommes très préoccupés par le fait que le bien-être des faibles, des pauvres et des populations vulnérables n’a pas fait l’objet d’une attention suffisante depuis longtemps. Ils s’appauvrissent de plus en plus”, a déclaré le très révérend Martin Mtumbuka, vice-président de la Conférence épiscopale du Malawi. “Nous encourageons les électeurs à voter pour la personne qui sera capable de résoudre les problèmes auxquels ils sont confrontés”, a-t-il ajouté.

Deux dates sont proposées pour la présidentielle : le 23 juin ou le 2 juillet.

Le président sortant, Peter Mutharika, est confronté à une poignée d’opposants, dont son actuel vice-président Saulos Chilima.

“Beaucoup de gens ne réalisent pas qu’il y a un lien entre le type de dirigeants qu’ils choisissent et leur quotidien”, a souligné le très révérend Martin Mtumbuka.

Les évêques ont également appelé à une élection libre, équitable, crédible et pacifique.Selon le quotidien Nyasa Times, l’Église catholique est très influente au Malawi. Elle a joué un rôle clé dans l’instauration de la démocratie dans le pays.

Le Temps avec Afp

Avatar
A propos Emilie ORONG 909 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire