Anié : Une ONG signe des contrats d’apprentissage à des filles-mères

L’ONG « Carrefour de Développement » (CD) a signé des contrats d’apprentissage avec des patrons et patronnes d’atelier, le 28 février à Anié, au profit de vingt-huit (28) jeunes filles mères démunies victimes de mariage précoce, pour leur réinsertion socio-professionnelle dans des métiers porteurs. Cette action humanitaire s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de son projet, « Soutien à l’éducation des filles à risque de mariage et réinsertion socio-professionnelle des jeunes femmes dans la préfecture de l’Anié ».

Cet engagement donne aux bénéficiaires, le droit à 02 ans de formation avec l’obtention du certificat de fin de formation. A terme chaque bénéficiaire aura un matériel de travail pour le démarrage de son atelier de travail.

Il s’agit de réinsérer dans les domaines professionnels, ces adolescentes, victimes de grossesse précoce et à la charge de leurs parents, en leur offrant une seconde chance après l’échec dans les études, en vue de les sortir de la pauvreté et de la précarité.

Vingt-huit (28) jeunes filles mères des cantons de Kolocopé, Anié et Palakoko ont obtenu gratuitement ces contrats, chacune selon son choix, pour se former en couture, coiffure, boulangerie, tissage-dame et tricotage. Le chef d’antenne de l’ONG CD, Soubou Kossivi a témoigné sa reconnaissance à son partenaire l’Association « Mundo Cooperante » pour son appui financier.

Avatar
A propos Emilie ORONG 944 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire