Sénégal : Liberté provisoire pour un ex-journaliste critique du pouvoir

Adama Gaye, un ancien journaliste sénégalais, a obtenu vendredi une décision de remise en liberté provisoire, après plus d’un mois et demi de détention pour “offense au chef de l’Etat”.

Adama Gaye avait été interpellé le 29 juillet et inculpé deux jours plus tard pour “offense au chef de l’Etat” après avoir tenu des propos graveleux sur les réseaux sociaux visant le président du Sénégal.

Egalement inculpé de “manoeuvres et actes de nature à compromettre la sécurité publique”, il était depuis lors écroué à la prison de Rebeuss, principal établissement pénitentiaire de Dakar. Ses avocats avaient introduit plusieurs demandes de liberté.

M. Gaye, qui a été journaliste dans plusieurs médias avant de se revendiquer comme un militant pour la “justice, la transparence et le progrès”, est l’auteur de plusieurs articles dénonçant ce qu’il considère comme la mauvaise gestion du secteur du pétrole et du gaz.

Il a également publié sur Facebook plusieurs messages crus, voire obscènes, mettant en cause la vie privée du président Macky Sall et de son entourage.

L’arrestation du polémiste a été dénoncée par des journalistes et des défenseurs des droits de l’homme, qui ont réclamé sa libération lors de manifestations au cours desquelles les opposants ont également dénoncé l’opacité dans la gestion des réserves d’hydrocarbures au Sénégal.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 971 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire