Sanctionné pour violation de la loi relative à l’identification des abonnés

L’opérateur de téléphonie mobile Africell a été sanctionné par l’Autorité de régulation des services publics de Gambie (PURA) pour violation de la réglementation relative à l’identification des abonnés.

Il est en effet reproché à la compagnie la vente de ses cartes SIM déjà activées à des consommateurs sans procéder à leur identification. Africell a écopé de ce fait d’une amende de 111 085 USD. Soit 597 USD pour chacune des 186 cartes SIM vendues illégalement.

La mesure prise à l’encontre d’Africell fait suite aux résultats de l’exercice de contrôle de routine conduit à l’échelle nationale en juillet dernier par le régulateur télécoms. Bien qu’Africell ait été la seule société punie, Qcell et Gamcell ont toutefois reçu une mise en demeure, car le régulateur a également découvert qu’elles vendaient des cartes SIM déjà activées sans identification préalable de l’acquéreur.

Afin d’éviter que des cartes SIM hors-la-loi continuent à inonder le marché, mettant à mal les enjeux de sécurité, la PURA a enjoint les sociétés télécoms à suspendre leur vente par des tiers jusqu’à ce que des actions correctives soient mises en place. Tout d’abord, les nouvelles cartes SIM ne pourront être vendues que dans les succursales ou centres de service à la clientèle. Chaque opérateur devra organiser une formation supplémentaire pour les agents du service clientèle et les vendeurs tiers, sensibiliser l’ensemble du système interne d’identification, instituer des vérifications et contrôles supplémentaires sur le système.

Le Temps avec Agence Ecofin

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 951 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire