Benin : Des fonctionnaires du Musée Da Silva mis à pied pour une sous-exposition du portrait du président Talon

Le Musée Da Silva de Porto Novo

Pour avoir sous-exposé le portrait du président Talon au Musée Da Silva de Porto Novo, quatre fonctionnaires ont écopé d’une « sanction de 8 jours  de mise à pied ».

« Il est infligé à Mesdames Gilberte Coulibaly, Raphaël Agahounga, Raymonde Koudjalé, et M. Boris Gnanvi, une sanction  de 8 jours de mise à pied, chacun, pour une commission d’actes de légéreté et de négligence, qui ont consisté  et abouti à manquer de considération à son Excellence M. le Président de la République du Bénin, au moyen de sous-exposition de sa photo dans le Musée Da Silva », indique le communiqué en date du 15 mai 2019. Un minuscule crime de lèse-majesté.

Visiblement, on ne rigole pas du tout avec la photo de Patrice Talon ! Difficile de savoir si la sanction provient du zèle d’un fonctionnaire haut placé ou s’il vient directement du président Patrice Talon.

Cependant, la sanction illustre l’environnement dans lequel baignent les Béninois depuis l’arrivée au pouvoir de ce milliardaire, qui inaugure une autocratie disparue du paysage politique béninois depuis la fin du marxisme-kérékisme.

Le Bénin vit quasiment un régime de monolithisme depuis les dernières élections auxquelles ont participé seuls deux partis proches de Talon, l’opposition étant exclue. Une répression sauvage ayant entraîné des morts s’est abattue sur les mécontents, à la grande surprise des Béninois qui croyaient vivre en démocratie.

Démocratie illibérale,  démontage des acquis sociaux, refonte des lois au service du marché – pour un pays faiblement industrialisé-,  faisant illusion de remettre le pays sur le droit chemin, Patrice Talon le met en coupe réglée.

Et, vu la faiblesse de l’opposition et l’apathie de la société civile, bien maligne la pythie qui prédira la fin de l’ère Talon à la prochaine présidentielle en 2021.

Peut-être les fonctionnaires sanctionnés auraient-ils dû mettre à l’envers la photo du sieur Talon pour qu’on puisse rigoler franchement ?

Avatar
A propos Tony Feda 61 Articles
Journaliste indépendant. Ancien Fellow de l'Akademie Schloss Solitude (Stuttgart, Allemagne), Tony FEDA s’intéresse à la sociologie, la culture- ses domaines de prédilection sont la littérature et les arts de la scène du Togo. A travaillé pour plusieurs journaux dont Le Temps, Notre Librairie. www.culturessud.com. Depuis août 2018, s'inspirant de Robert Park et de Bourdieu, il entame sur son blog www.afrocites.wordpress.com des projets sur des thèmes concernant la ville.

Laisser un commentaire