Le président Museveni commande un audit d’Uganda Telecom

Dans une correspondance adressée à la ministre d’Etat ougandaise chargée de la Privatisation et de l’Investissement, le Président de la République, Yoweri Museveni a commandé un audit des activités de l’opérateur historique Uganda Telecommunication Limited (UTL). La décision fait suite, selon le chef de l’Etat, à certaines allégations qui lui sont parvenues sur la gestion de cette entreprise publique.

Les allégations auxquelles fait allusion le président de la République sont relatives à la mauvaise gestion de l’entreprise, déjà en proie à des difficultés financières depuis de nombreuses années, et placée sous administration judiciaire par le gouvernement, depuis près de deux ans, afin d’éviter sa faillite.

En 2017, lors du retrait du partenaire libyen qui détenait 69 % des parts de la société, UTL affichait des dettes de plus de 191 069 152 dollars US.

Pour soutenir financièrement la compagnie, le Président était même allé jusqu’à sommer, en mai 2018, tous les ministères, départements et agences du gouvernement de satisfaire tous leurs besoins en connectivité internet, uniquement auprès d’UTL. La mesure visait ainsi à renflouer la société publique afin de pouvoir la privatiser à nouveau.

Le Temps avec Ecofin

Avatar
A propos Emilie ORONG 825 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire