CAN 2019 : L’Algérie rêve déjà de la coupe continentale

Presque trois décennies après, les Fennecs d’Algérie accèdent à la finale de la Coupe d’Afrique qu’ils rêvent de soulever. Devant les Lions du Sénégal !

Dans une demi-finale globalement contrôlée dimanche 14 juillet dernier au Caire, les Fennecs auraient pu aller aux prolongations suite à l’égalisation d’Odilon Ighalo après l’ouverture du score contre son camp de Paul Ekong. A 1 but partout, il a fallu la frappe de Riyad Mahrez (2-1) qui évite de justesse les prolongations à son équipe.

Pied de la qualif

Comme face aux Eléphants de la Côte-d’Ivoire, en quarts de finale, où les Fennecs avaient ouvert le score avant de se faire rattraper pour finalement l’emporter dans les tirs au but, le scénario aurait pu être identique ce dimanche. Mais cette fois, il faut compter sur un coup franc dans les dernières minutes (95 minute) pour arracher la victoire. Pourtant, les Verts  ont, dans l’ensemble, maîtrisé la partie mais avec une kyrielle d’occasions gâchées.

Après 29 ans d’absence, l’Algérie retrouve la finale de la CAN grâce au pied gauche de Riyad Mahrez. « C’est mon but le plus important en sélection. On est heureux de rendre le peuple fier, c’était notre objectif. C’est mon rêve de remporter la Coupe d’Afrique, il reste un match. On va se concentrer car ce sera une autre bataille contre le Sénégal », confie-t-il.

L’ex-milieu de terrain de Leicester, (3 buts dans cette CAN)  permet à son pays de jouer la finale de la compétition panafricaine pour la troisième fois  après celles de 1980 perdue contre le Nigeria 0-3 et de 1990 gagnée 1-0 face aux mêmes aux Super Eagles.

Le rêve est proche

Djamel Belmadi, le sélectionneur des Fennecs n’a qu’une idée en tête, celle de soulever le trophée. Selon l’ancien marseillais, « Maintenant il y a une finale, et une finale c’est fait pour être gagnée. Je crois que ça va être un beau combat ». « On le mérite. On a bien joué durant ce tournoi et nous avons la meilleure équipe. On y a cru jusqu’au bout et ça va nous servir dans un avenir proche », ajoute-t-il tout heureux.

Le Rennais, Rami Bensebaini, après le match déclare qu’il ne réalise pas encore qu’il est en finale. « Il va falloir récupérer. Ce n’était pas simple face au Nigeria. Après le penalty on s’est dit que ce n’était pas fini et qu’il y aurait d’autres occasions. Après avoir éliminé la Côte d’Ivoire, nous étions confiants », insiste-t-il.

Les Fennecs disputent la finale avec les Lions de la Teranga, une sélection qu’ils ont battue en phase de poules 1-0. Meilleure équipe de cette CAN l’Algérie a une ascendance  psychologique sur les joueurs d’Aliou Cissé, le sélectionneur sénégalais.

EKLOU de Badj

Laisser un commentaire