Tanzanie : Trois musulmans condamnés à mort pour assassinats de chrétiens

La justice tanzanienne a condamné à la mort par pendaison trois musulmans reconnus coupables des assassinats « à motivation religieuse » en 2015 de quatre chrétiens retrouvés décapités.

Si la peine de mort est bien prévue par le code pénal tanzanien, elle n’est dans la pratique plus exécutée depuis 1994.

Le juge de la Haute Cour « les a reconnus coupables d’assassinats », a indiqué une source au sein du greffe. Il s’est notamment appuyé sur un enregistrement vidéo dans lequel « les trois hommes reconnaissent devant la police et les autorités locales que leur crime était motivé par leurs convictions religieuses », a précisé la même source.

Les trois hommes ont été condamnés pour les assassinats le 11 novembre 2015 de quatre chrétiens dont les corps avaient été retrouvés décapités dans le secteur de Katoma, dans le district de Bukoba.

Les condamnés purgeaient déjà des peines de prison à vie pour leur implication, également en 2015, dans des incendies de plus d’une dizaine d’églises dans la même région.

En 2015, la région de Bukoba avait été le théâtre d’une vague d’incendie d’églises et de décapitations. Le procureur a précisé que 13 autres affaires liées à ces événements sont en cours devant la justice.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Emilie ORONG 745 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire