Aného : Des agents outillés dans l’établissement des actes d’état-civil

Les services rendus dans l’établissement des actes d’état civil ne sont pas très satisfaisants. La préfecture des Lacs renforce les capacités de ses agents.

Trente-cinq officiers de l’état-civil et soixante-dix-huit secrétaires de chefs de villages de la préfecture des Lacs ont pris part du 7 au 10 mai à Aného à une session de renforcement de capacités dans le cadre de l’établissement des actes d’état-civil. Cette formation avait pour finalité de familiariser les participants avec le cadre juridique, institutionnel et fonctionnel de l’état-civil au Togo, de leur faire acquérir des compétences pour mieux assurer l’enregistrement des faits d’état-civil et la maîtrise des bonnes pratiques d’archivage dans le domaine, de faciliter et d’encourager leur enregistrement systématique dans la localité.

Le préfet des Lacs a salué le soutien et l’appui technique pour la tenue de cette séance mais a interpellé les agents de l’état-civil et les secrétaires de chefs de villages sur la probité et la rigueur dans le travail afin d’éviter les erreurs sur les actes de naissance. L’établissement des actes d’état-civil devient une préoccupation majeure parce qu’il permet, outre le recensement des populations et l’établissement d’un bon fichier de statistiques, une bonne planification en matière de développement.

Avatar
A propos Emilie ORONG 717 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire