Algérie: cinq milliardaires arrêtés pour suspicion de corruption

La gendarmerie nationale algérienne a arrêté les frères Kouninef, quatre richissimes hommes d’affaires proches de l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, ainsi que l’homme le plus riche du pays Issad Rebrab, a annoncé la télévision étatique le 22 avril.

Redha, Tarek et Abdelkader et Karim Kouninef ont été arrêtés dimanche dans le cadre d’une enquête sur la conclusion de marchés publics avec l’Etat, trafic d’influence avec des fonctionnaires publics et détournement de foncier.

Selon plusieurs médias algériens, Issad Rebrab est quant à lui accusé de fausses déclarations concernant le mouvement des capitaux, surfacturation des équipements importés et d’avoir importé des équipements d’occasion bien que bénéficiant d’avantages douaniers.

La justice algérienne a déjà convoqué l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia et l’actuel ministre des Finances Mohamed Loukal, deux proches collaborateurs de Bouteflika soupçonnés de gaspillage de deniers publics et d’abus de pouvoir.

Début avril, la justice avait aussi interdit à plusieurs personnalités de quitter l’Algérie, sans donner de noms, mais les médias avaient révélé ceux d’une dizaine d’influents hommes d’affaires proches de Bouteflika

Avatar
A propos Emilie ORONG 745 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire