Réussite Togolaise: Tout’Mimi, le ‘tradichic’ qui fait tendance en Europe

Nous l’avons suivie, observée; et nous ramenons à nos lecteurs et lectrices une Togolaise (franco-togolaise) dont le parcours en fait une référence. Dans les années 90 à Lomé, sa voix dorée faisait rêver plus d’un auditeurs de Radio Kanal Plus devenue Nostalgie. Installée depuis dans le Sud de la France, Mimi Viana s’est lancée dans la mode. Sa spécialité: les tissus africains. Aujourd’hui on parle de sa marque ‘Tout’Mimi’. Elle multiplie créations et défilés et ses images et vidéos font le tour des réseaux sociaux. « Réussite togolaise » de ce mois d’Avril met le focus sur cette dame qui n’a pas peur d’oser et dont la réussite ne change pas la conception de la vie…

Présentez-vous à nos lecteurs et lectrices

Bonjour, je suis Mireille VIANA TRICOTTET, mère de famille franco togolaise, et créatrice de mode vivant actuellement  dans le sud de la France.

« Tout’Mimi », de quoi s’agit-il?

Tout’mimi est le nom de ma marque de vêtements, bijoux et accessoires créée en 2014. Il s’agit d’une association entre découpe traditionnelle afro et moderne chic: « Tradichic ».

Mireille Viana, de la radio à Lomé à la mode en France, une Togolaise qui compte.

Qu’est-ce qui a fait le succès de votre concept en France et en Europe?

Ce qui  fait le succès de mon concept en France et en Europe, ce sont mes empreintes. C’est l’effet de surprise quand j’emporte le wax ou le tissu traditionnel afro  où l’on ne l’attend pas, en y associant des matières insolites comme le jean, le velours ou le cuir entre autres… Mes défilés de mode sont dynamiques et ambiancés (danse, percussions) et rassemblent toutes sortes de morphologies et de nationalités.

Diriez-vous que la mode africaine (et les tenues d’Afrique) ont leur place dans un pays comme la France?

Bien sûr que la mode africaine et les tenues d’Afrique ont leur place en France. C’est même tendance en ce moment. Les stars américaines en raffolent également. Les collections Tout’mimi plaisent beaucoup car les coupes sont modernes et s’adaptent bien aux codes vestimentaires d’une grande partie des Français. Il est vrai qu’en France les couleurs sont plus portées pendant les saisons printemps-été mais mon défi est de bousculer le total black look des saisons froides en proposant à ma clientèle des blousons et des vestes chaudes;  par exemple avec des touches afros ou de wax.

Parlez-nous de vos créations. Quelles sont vos sources d’inspiration?

Pour mes créations je m’inspire de diverses sources: la nature, des expressions, les langages, des ressentis. J’ai toujours aimé l’originalité, l’exclusivité, pour cela, mes pièces sont souvent uniques.

Quelle est la place du Togo, votre pays d’origine dans vos créations?

Le Togo est grandement représenté dans mes créations car elles sont conçues en France et réalisées au Togo. Pour moi il est très important de créer une main d’œuvre sur place afin de valoriser les talents des artisans qui souvent malgré leurs savoir-faire chôment au pays. Tout’mimi c’est toute une équipe; je travaille en partenariat avec une dizaine d’artisans au Togo. Mon  grand souhait est d’élargir l’équipe très rapidement et de créer un centre artisanal où  les plus démunis pourraient aussi bénéficier gratuitement du savoir faire des professionnels pour ainsi maintenir la relève.

Revenez-vous souvent au pays? 

Oui je viens régulièrement au pays.  Chaque occasion est un grand plaisir de retrouver mes racines, mes amis d’enfance et surtout la nourriture et les odeurs qui ont bercé une grande partie de ma vie.

Quels sont vos projets d’avenir?

Ce que je souhaite à l’avenir est de développer beaucoup plus ma marque; qu’elle soit représentée et connue dans les quatre coins du globe. Ma plus grande fierté est d’avoir habillé en 2018 un groupe américain de renommée internationale, « Arrested developpement« .

Mon grand souhait est d’élargir l’équipe très rapidement et de créer un centre artisanal

Un mot à l’endroit des compatriotes Togolais et Africains qui vous considèrent comme un modèles et voudraient peut-être suivre vos traces.

Pour mes compatriotes togolais ou africains qui me prennent comme modèles je leur dit merci tout d’abord, qu’ils veuillent suivre mes traces sera un grand honneur car ce que je fais  plaît, je leur dirai tout simplement d’avoir la foi en soi, le courage et la détermination, croire en ses rêves. Mais la clé de la réussite est inévitablement le Travail et encore le travail. Je lance également un appel à la communauté Black de nous soutenir entre nous, en unissant nos forces nous deviendront économiquement puissants.  Je terminerai avec  l’appel du grand penseur et philosophe de tous les temps que j’admire beaucoup, bob Marley : Africa unite !

Visitez le site web de Tout’Mimi et faites un tour dans sa boutique en ligne: www.toutmimi.com

Entretien réalisé par Joséphine Bawa

Avatar
A propos Joséphine Bawa 54 Articles
Responsable Desk politique et Afrique Joséphine Bawa capitalise 17 ans d'expérience en matière de communication et journalisme. Diplômée de Wit University (Johannesbrg, South Africa) elle a collaboré avec diverses agences de presse internationales dont AP, Reuters. Josephine dirige le desk politique de la Rédaction du journal Le Temps. Joséphine est également consultante auprès de plusieurs cabinets en Afrique et en Amérique du Nord.

Laisser un commentaire