L’OMS encourage les projets de couverture santé en Afrique

L’OMS a appelé les pays d’Afrique subsaharienne à investir résolument dans une couverture sanitaire universelle, faisant valoir que le coût en sera toujours inférieur aux pertes subies par leurs économies en raison des maladies, lors de son 2ème Forum régional à Praia.

Dans un rapport publié lors de son 2ème Forum sur l’Afrique, qui s’est achevé jeudi soir à Praia, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) chiffre à un coût astronomique la perte de productivité due aux maladies et épidémies qui frappent la population des 47 pays de la région.

Dans ce document intitulé « A Heavy Burden: The Productivity Cost of Illness in Africa » (le lourd fardeau du coût de la maladie pour la productivité en Afrique), l’OMS estime ces pertes à 2.400 milliards de dollars internationaux par an.

Le dollar international est une unité monétaire fictive qui a le même pouvoir d’achat que le dollar américain aux Etats-Unis, précise l’OMS.

Mais elle affirme que ce montant pourrait être réduit d’au moins un tiers en 2030 si les objectifs de développement durable liés aux conditions sanitaires étaient atteints.

Avec une centaine d’urgences sanitaires par an, les coûts explosent pour les Africains, dont les paiements directs par habitant sont passés de 15 dollars en 1995 à 38 dollars en 2014. Selon l’OMS, chaque année 14 millions d’Africains basculent dans la pauvreté à cause de ces dépenses en augmentation constante. Pour y remédier, elle souhaite parvenir à une couverture santé universelle dans 80% des pays de la zone, où ce type de protection reste très faible, voire inexistant

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 917 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire