Sénégal : Le Conseil constitutionnel valide la réélection de Macky Sall

Le Conseil constitutionnel du Sénégal a proclamé mardi la réélection du président Macky Sall au 1er tour de l’élection du 24 février. Pas de contentieux !

L’examen des documents transmis par la Commission nationale de recensement des votes (CNRV), dont les observations formulées par les représentants de certains candidats « ne révèle pas d’irrégularité de nature à altérer la sincérité du scrutin », selon la décision du Conseil lue par sa greffière en chef.

Après les « corrections et redressements nécessaires » et la prise en compte des résultats de bureaux de vote qui n’étaient pas encore parvenus à la CNRV, Macky Sall a obtenu 2.555.426 voix soit 58,26%. « Il y a lieu de le déclarer élu au premier tour », a déclaré greffière.

Le chef de l’Etat, réélu pour cinq ans, est suivi de l’ex-Premier ministre Idrissa Seck (20,51%), du candidat antisystème et député Ousmane Sonko (15,67%), du président d’université privée Issa Sall, proche d’un mouvement religieux issu de la confrérie tidiane (4,07%) et de l’ex-ministre Madické Niang (1,48%).

Ces quatre candidats, qui ont rejeté les résultats, avaient renoncé à les contester devant le Conseil constitutionnel.

Le président Sall, 56 ans, doit incessamment faire sa première déclaration publique depuis le scrutin. Au cours de son second mandat, qui débutera en avril, il compte poursuivre son plan Sénégal émergent (PSE) pour faire décoller économiquement le pays.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 914 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire