En 2018 : L’insécurité a été grandissante dans le pays

La situation sécuritaire sur les routes au Togo se dégrade. Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile l’a encore rappelé vendredi dernier en profitant pour attirer de nouveau l’attention de la population.

Les accidents sur nos routes ne saméliore guère et le phénomène est grandissant. En plus de ces accidents, d’autres faits d’insécurité (criminalité, trafics illicites des produits pétroliers…) s’accroissent au Togo.

En 2018 il a été enregistré 5.814 cas d’accidents de la circulation ayant engendré 592 morts et 7951 blessés. Et le fait de ces accidents est attribué aux motocyclistes, responsables de la plupart de ces accidents avec 172 morts contre 81 victimes du côté des voitures. Les gros camions et les trains ont fait respectivement 50 et 3 morts, selon le ministre de la sécurité.

La capitale et ses environs ont enregistré 24 accidents avec 11 décès et ces accidents sont liés à l’excès de vitesse, à l’état défectueux des véhicules et au non-respect du code de la route. Au cours de la même année, 24 cas de braquages dont 6 tentatives ont été opérés au Togo. A cela, s’ajoutent 74 cas de vols à mains armées, 155 meurtres par lynchage et 145 cambriolages. Et le Togo a enregistré pour la première fois dans son histoire 12 cas d’enlèvements uniquement dans les rangs des peuhls bouviers. Il a été saisi 5.255 kg de cannabis, 236.764 kg de cocaïne et 85.411 kg de médicaments illicites, saisie de 446.683 litres de carburants de contrebande. 288 voitures, 89 motos impliquées dans le commerce illicite ont été confisquées et 22 personnes interpellées. Plus d’une vingtaine de corps habillés ont été punis pour divers motifs, entre autres, « l’appétit aigu de l’alcool et du sexe », le vol, la mauvaise conduite, l’abus d’autorité et de confiance, ainsi que le non-respect de la hiérarchie.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 916 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire