Arbitres agressés : La journée sans arbitres n’aura pas lieu

Les arbitres agressés du Togo rabaissent leur carton. Ils n’iront pas jusqu’au boycott de la prochaine journée de championnat. Accord entre Ftf et Anafoot..

Le boycott annoncé par les arbitres pour la journée « match sans arbitres » a été finalement suspendu. La Fédération Togolaise de Football (FTF) et l’Association Nationale des Arbitres de Football (ANAFOOT) sont parvenues à un accord. La FTF aurait pris des dispositions sécuritaires rassurantes pour les journées de à venir, selon l’ANAFOOT.

Dans un communiqué publié vendredi, la faîtière des arbitres du Togo a demandé aux arbitres de répondre aux désignations des matchs, désignation effectuée et rendue publique ce vendredi.

Les deux entités ont eu des discussions mercredi après que les arbitres ont décidé d’exercer leur droit de retrait pour la journée de championnat prévue ce week end. L’ANAFOOT dit avoir obtenu des garanties lors des discussions quant à la sécurité des arbitres et dans la foulée la Commission de Discipline de la FTF a suspendu provisoirement les terrains de Kabou et Dapaong, après les incidents survenus lors des matches Foadan/Dyto et Gbikinti/Gomido disputés le 10 Février 2019, comptant pour la 16e journée du championnat national de première division, « des mesures dissuasives d’actes de violence », qui rassurent le bureau de l’ANAFOOT. Une enquête a été ouverte pour situer les responsabilités dans ces violences


Avatar
A propos Emilie ORONG 669 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire