Cameron : Libération de la journaliste anglophone Mimi Mefo

La journaliste anglophone camerounaise, Mimi Mefo, a été libérée samedi après deux jours de détention provisoire pour « atteinte à la sûreté de l’Etat ».

Mimi Mefo a quitté la prison de Douala samedi, a annoncé dans une édition spéciale la chaîne privée Equinoxe TV, où Mimi Mefo est rédactrice en chef adjointe et présentatrice vedette.

Le journal télévisé a diffusé des images de la journaliste regagnant son domicile avec des collègues.

Placée en détention provisoire depuis la nuit de mercredi à jeudi dans la prison de New-Bell à Douala, Mimi Mefo est accusée d' »atteinte à la sûreté de l’Etat ».

La journaliste avait relayé sur les réseaux sociaux une accusation imputant à l’armée camerounaise le meurtre d’un pasteur américain fin octobre en zone anglophone, région en proie à des tensions entre séparatistes armés et forces de l’ordre.

Sur Twitter, Mimi Mefo avait relayé le même jour la position du ministre de la Défense, imputant la responsabilité de la mort de l’Américain aux séparatistes anglophones.

Le commissaire du gouvernement du tribunal militaire de Douala poursuit la journaliste pour « propagation de fausses nouvelles, de nouvelles mensongères susceptibles de nuire aux autorités publiques ou à la cohésion nationale ».

Mimi Mefo devra se présenter devant le parquet du tribunal militaire de Douala ce lundi.

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 909 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire