ESMC renseigne sur le démarrage imminent de ses activités

Le Directeur statutaire de l'entreprise ESMC

L’Entreprise Sociale de Marché Commun, ESMC annonce le démarrage de sa phase pratique en septembre avec le lancement des activités de ses quatre centrales.

Les responsables de l’Entreprise Sociale de Marché Commun rassurent la population et les adhérents à ses produits sur le démarrage effectif de ses activités très prochainement. L’ESMC rentrera dans sa phase pratique, selon les informations révélées aux médias le 2 juillet 2018 à Lomé.

Selon les mêmes sources, la maquette de la production commune sera prête dans un délai de 2 mois avec un échantillon de 1000 personnes sur les 815 000 adhérents que compte aujourd’hui l’ESMC. Un premier produit, à savoir Acheteurs-revendeurs en ligne contre OPI sera opérationnel. Un bon de consommation sera octroyé par mois aux détenteurs de compte marchands selon l’ordre d’enregistrement.

« Nous sommes engagés à œuvrer pour le meilleur de la population donc la machine va se lever au grand bonheur de tous », a dit Foudou Boukpéssi, cadre de la société.

Ce produit Acheteur-revendeur devra porter sur tous les produits allant de l’électricité à la cimenterie.

Les 777 172 personnes restantes qui bénéficieront des bons de consommation mensuelle de 30 000 f cfa dans le cadre de l’activité « souscription pour soi et pour tiers aux comptes marchands et aux bons de consommation » devront encore attendre car de nouvelles dispositions sont en attente en amont avec les banques partenaires et les institutions de micro finance.

ESMC offre plusieurs activités  dont la souscription pour soi et pour tiers aux comptes marchands et aux bons de consommation, acheteurs-revendeurs en ligne contre OPI, l’achat-vente réciproque et les prestataires de la production commune.

Avatar
A propos Emilie ORONG 764 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire