Nouveau report du procès de Issa Hayatou au Caire

Le procès de Issa Hayatou, ex-président de la Confédération africaine de football (CAF) a été reporté par la Cour économique du Caire au 16 avril 2018.

L’ancien président de la CAF est accusé par la justice égyptienne (ECA) d’avoir violé les règles égyptiennes en matière de concurrence. La CAF avait signé un contrat avec la société française Lagardère Sports portant sur la gestion des droits et médias du football africain.

En janvier 2017, les autorités égyptiennes avaient accusé la CAF d’avoir enfreint les règles de concurrence lors de la signature d’un accord exclusif de diffusion TV des compétitions africaines, dont la Coupe d’Afrique des Nations, avec l’entreprise française Lagardère Sports.

La CAF aurait, selon l’ECA, attribué les droits à Lagardère Sports « sans les proposer à d’autres entreprises intéressées dans un cadre garantissant une concurrence libre et honnête. »

Le PDG de Lagardère Sports Andrew Georgiou avait qualifié à l’époque de « totalement infondées » les allégations des autorités.

La CAF, dont le siège est basé au Caire, a nié toute infraction. Le contrat « ne contrevient pas au droit national et international », a réagi l’instance suprême du football africain, ajoutant avoir négocié les droits TV « après avoir évalué les différentes offres soumises et en accord avec les clauses déjà existantes ».

Le Temps avec AFP

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 937 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire