Togo: Début de la session parlementaire sur fond de tension

Des responsables des partis de l'opposition suivant les travaux de l'Assemblée.

C’est un dispositif militaire exceptionnel qui a accueilli les député à leur arrivée ce matin au Palais des Congrès de Lomé pour suivre l’ouverture des travaux de la session extraordinaire de l’Assemblée nationale. Les abords de l’édifice ont été bouclés depuis la veille par des militaires et des gendarmes fortement armés. Ils fouillent tous les véhicules et parfois les passagers.

C’est en groupe que les responsables de la coalition des 15 partis de l’opposition ont accédé à la salle. Ceux qui sont députés ont regagné leurs bancs, alors que les autres ont pris place sur les bancs disposés en biais.

A peine ouverts les travaux bloquent sur l’ordre du jour. Les députés de l’opposition tiennent à ce que la question des réformes soit inscrite à l’ordre du jour. Certains veulent que la question soit d’abord traitée par la conférence des présidents prévue demain. D’autres (opposants) défendent le fait que la question qui préoccupe la nation en ce moment est celle des réformes politiques. Le pinp-pong se poursuit.

Joséphine Bawa (avec Alain S et Kafui M.)

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 863 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire