La francophonie célèbre sa quinzaine au Togo

La francophonie se célèbre tous les 20 mars. Depuis quelques années la fête s’étale sur deux semaines. La quinzaine, édition 2017, est en cours au Togo.

En marge de la prochaine Journée internationale de la Francophonie, diverses activités autour du thème « J’aime, je partage mon 20 mars » sont organisées sur l’ensemble du territoire pour célébrer cet anniversaire qui est observé chaque 20 mars.

Cette célébration a été lancée le 10 mars à Lomé. Le 20 mars évoque l’affection et la passion que les francophones ont pour la langue française devenue celle de l’enseignement, de la culture et des affaires pour des millions de locuteurs. Elle rappelle la construction de l’organisation autour de la langue française et l’institution de cet anniversaire qui est célébré depuis plus de quatre décennies et qui englobe la culture, l’éducation, la démocratie et le développement et des domaines qui font avancer le monde.

Le thème de cette année évoque le partage et la diffusion des connaissances dans tous les domaines d’activités à partir des nouveaux canaux de communication que sont les réseaux sociaux. Que ce soit dans les arts, littérature, philosophie ou des sciences, ce partage est réel et s’accélère avec le numérique, secteur dans lequel l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) développe des programmes et des projets tels que la création des campus numériques pour favoriser les échanges et l’enseignement à distance et en ligne.

Cette année, la commémoration est observée déjà sur plusieurs sites dont ceux de Radisson Blu Hôtel 2 Février, le lycée technique, l’Institut français du Togo, l’Université de Lomé, la maison TV5 Monde, le Village du Bénin, les lycées de Lomé, Vogan, Kpalimé et Dapaong, les 11 centres de lecture et d’animation culturelle, le campus numérique francophone de Lomé, les bus SOTRAL de l’Université de Lomé, les lycées centraux des cinq régions et de Lomé commune pour la Promotion de la Langue française (PROLAF).

Une des activités réalisées c’est la dictée francophone. Celle de cette 4ème édition est intitulée : « Une dictée d’Enfer ». Le candidat le plus fortuné s’en est sorti avec 20 fautes et le moins doué, 300 fautes. La quinzaine au Togo est meublée par des activités portées par plusieurs acteurs.

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 916 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire