Les syndicats d’enseignants  en grève de trois jours à partir de ce mardi

La Coordination des syndicats de l’enseignement au Togo lance une grève de trois jours qui débutera ce mardi, d’après un communiqué de la coordination.

Déception. Les membres de la CSET sont revenus déçus de deux semaines de dialogue avec  le gouvernement, les partenaires financiers et sociaux. Les syndicats sont revenus bredouilles, le gouvernant n’ayant voulu rien donner en échange de l’apaisement du front social.

Arguant des missions du FMI et de la Banque mondiale en avril où il serait question de plus d’austérité budgétaire, le gouvernement n’a fait aucune promesse ni sur le Statut particulier ni sur les primes d’incitation au travail.

«L’heure est grave. Nous voici face à une situation  où nous sommes appelés à réagir face au refus délibéré du Gouvernement d’améliorer un tout petit peu nos primes d’incitation au travail en attendant les Statuts Particulier qui fait déjà 5 an », a déclaré un membre de la CSET au Temps.

Depuis la rentrée académique 2016-2017, l’enseignement est perturbé par une série de grèves du personnel enseignant revendiquant des primes allant dans l’amélioration de leur condition de travail.

Le statut particulier pour lequel se battent les syndicats a toujours été renvoyé aux calendes grecques. Et les primes d’incitation au travail sont jugés exagérées par le gouvernement.

Sur les réseaux sociaux, les enseignants pointent du doigt les gabegies du gouvernement pour refuser toute forme de compromis dans les négociations.

 

Avatar
A propos Komi Dovlovi 854 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire