Dernier match, dernière chance pour les Eperviers du Togo

Les Eperviers du Togo sont contraints à l’exploit contre les Lépoards de la RDC s’ils veulent continuer la compétition. Gagner et gagner, gagner et rester !

Les Eperviers du Togo jouent leur dernière chance ce mardi 24 janvier à Port-Gentil pour la qualification pour la suite de la compétition de la coupe d’Afrique des Nations de football qui se déroule au Gabon.

Après leur entame héroïque lors de la première journée contre les Eléphants de la Côte d’Ivoire, les Eperviers du Togo ont dû trébucher sur les Lions du Maroc, défaite sévère et diversement digérée aussi bien par les joueurs que par l’encadrement. Les supporters ont dû aussi se déchaîner pour manifester le mécontentement. Des humeurs légitimes mais déjà lointaines aujourd’hui !

Ce mardi ce serait un hold-up si les Togolais parvenaient à terrasser les géants léopards de la RDC, intraitables à ce niveau de la compétition. Les quarts de finales s’ouvrent aux deux nations. Si cette étape sourit très souvent aux Léopards de la RDC, les Togolais n’y sont parvenus qu’une seule fois après huit participations en phase finale de la CAN.

Les Eperviers changent de stade

Les deux premières journées de groupe ont été jouées à Oyem. Ils ont voyagé pour la troisième journée. Les 23 Eperviers et leurs staffs sont arrivés dimanche à Port-Gentil avec un moral ressoudé, selon les aveux des joueurs eux-mêmes car la seconde journée de phase de groupe les aura moralement éprouvés. Emmanuel Adebayor et Kossi Agassa sauront sauver une situation, celle de qualifier le Togo pour la seconde fois en quarts de finale de la compétition avant de raccrocher leurs crampons. Tous mouillent déjà leur maillot mais il reste à  prouver l’efficacité et la précision devant les buts adverses.

Pour pouvoir continuer la compétition, les Eperviers se doivent d’éviter aussi bien un match nul et qu’une défaite. Claude Le Roy, le sélectionneur du Togo est conscient : «On n’a pas envie de partir. Quatre équipes dans le groupe veulent rester mais ça va être chouette si on reste», nous autres. Pourquoi pas ?

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1042 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire