Le Togo soutient le Kenya pour présider la Commission de l’UA

Le Togo soutient la candidature du Kenya à la présidence de la Commission de l’Union Africaine, selon la présidence de la République du Togo.

Le chef de l’Etat  Faure Gnassingbe a effectué en début de semaine une visite officielle à Uhuru Kenyatta. Cette candidature  kenyane est portée par la ministre des Affaires étrangères, Mme Amina Mohamed.

« Si elle est élue, je suis convaincu que ce sera bon pour l’Afrique », a déclaré le chef de l’Etat togolais.

La candidature kenyane arrive après la désignation avortée du président de la Commission de l’Union Africaine ainsi que des 8 autres commissaires lors du dernier sommet de l’organisation panafricaine au Rwanda en juillet dernier.

Les candidatures de l’Ouganda, de la Guinée Equatoriale et du Botswana ont été jugées très peu qualifiées pour occuper le poste prestigieux de la présidence de la Commission. Vingt-cinq pays africains ont refusé de participer au vote, compromettant ainsi la majorité des 2/3 requise pour la validation du vote.

Ms Amina Mohamed, 55 ans, est ministre des affaires étrangères du Kenya depuis 2013. Passée par l’Université d’Oxford pour un doctorat en relations internationales, elle a occupé le poste de chef de mission de l’État kényan auprès de l’Office des Nations unies entre 2000 et 2006. Elle a par ailleurs été désignée directrice exécutive adjointe du Programme des Nations unies pour l’environnement par le secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon le 13 mai 2011. Elle fut en 2006 directrice chargée de l’Europe et des pays du Commonwealth, près de dix ans après avoir occupé les fonctions de conseillère juridique au ministère des Affaires étrangères.

Un rôle plus important sur le plan international

Sa candidature témoigne des ambitions du Kenya de jouer un rôle plus accru sur la scène internationale depuis que le pays intervient militairement en Somali contre les islamistes Schebab et Al Qaida, et est régulièrement victimes d’ailleurs d’attentats terroristes à la fois contre les intérêts kenyans et américains.

La capitale Naïrobi, l’une des plus belles en Afrique, est déjà un grand carrefour des conférences internationales en Afrique de l’Est et australe.

 

Avatar
A propos Komi Dovlovi 865 Articles
Journaliste chroniqueur, Komi Dovlovi collabore au journal Le Temps depuis sa création en 1999. Il s'occupe de politique et d'actualité africaine. Son travail est axé sur la recherche et l'analyse, en conjonction avec les grands  développements au Togo et sur le continent.

Laisser un commentaire