Burkina Faso: quatre pirates de réseaux télécoms appréhendés

 

La gendarmerie du Burkina Faso a réussi à démanteler trois réseaux de fraude télécoms à Ouagadougou. Le 12 août 2016, quatre pirates, appréhendés après une enquête ouverte sur une plainte du directeur général de Telecel Burkina, le 14 juin 2016, ont été présentés à la presse. Leur matériel, huit Simbox, plus de 200 cartes de recharge Airtel, Telmob et Telecel, et divers autres outils informatiques, a été saisi par la gendarmerie.

Le premier pirate a été arrêté par la gendarmerie, le 04 août 2016, à son lieu d’opération, sis au secteur n°19 dans l’arrondissement n°4 de Ouagadougou. Y ont été découverts : une imprimante, un ordinateur, deux modems, un onduleur, un régulateur de tension, un poste de téléphone. Une centaine de cartes de recharge mobile y ont aussi été retrouvées. Son travail consistait à les gratter et à envoyer à ses complices les chiffres de recharge par mail, pour la suite de l’opération de fraude.

Le second pirate a été appréhendé dans le quartier zone 1 de Ouagadougou, par les forces de maintien de l’ordre, le 9 août 2016. La perquisition effectuée par la gendarmerie a permis de saisir près d’une centaine de cartes de recharge Airtel, d’une valeur d’un million de Fcfa environ, deux simbox, un modem, un ordinateur.

Les deux derniers pirates, constituant le troisième réseau de fraude télécoms, ont également été arrêtés le 9 août 2016, au quartier Karpala. Un ordinateur, six simbox, des cartes de recharge, des accumulateurs d’énergie, des batteries, un poste de téléphone fixe, et un lot de câbles, ont été saisis sur leur lieu d’opération.

Muriel Edjo (Agence Ecofin)

Avatar
A propos Omaboe Akpovi 1026 Articles
Journaliste Reporter, 7 ans d'expérience. Couvre l'actualité nationale et les reportages sociaux, culturels, ainsi que les événements de la la société civile. Passionné de lecture et des médias sociaux.

Laisser un commentaire