Rio 2016: Elaine Thompson, reine du 100 et du 200 m

La Jamaicaine Elaine Thompson, sur les traces de son compatriote Usain Bolt, à Rio de Janeiro

La Jamaïcaine Elaine Thompson a réalisé le premier doublé 100/200 m aux Jeux depuis l’Américaine Florence Griffith-Joyner en 1988 à Séoul, en remportant le 200 m, quatre jours après le 100 m, en 21 sec 78/100e (v -0,1 m/s), mercredi à Rio.

Thompson, 24 ans, a précédé la Néerlandaise Dafne Schippers (21.88) et l’Américaine Tori Bowie (22.15).

Bowie avait déjà conquis la médaille d’argent sur 100 m dimanche, alors que Schippers, diminuée par une blessure à l’aine, avait terminé à la 5e place.

« Je savais qu’elle avait un finish fort et que donc je devais sortir vite, aussi rapidement que possible », a raconté Thompson en parlant de Schippers.

« J’ai l’or donc je ne peux pas me plaindre. J’ai passé ma jeunesse en regardant Veronica Campbell-Brown et Shelly-Ann Fraser-Pryce. Battre Dafne Schippers est un vrai combat », a-t-elle ajouté.

L’an dernier, aux Mondiaux de Pékin, Schippers, également 24 ans, avait précédé sur 200 m la Jamaïcaine sur le fil (21.63 à 21.66).

Les deux femmes étaient ainsi devenues les troisième et cinquième performeuse de tous les temps.

Griffith-Joyner, décédée précocement, détient la marque planétaire en 21 sec 34, alors que l’Américaine Marion Jones (21.63 en altitude) a été contrôlée positive.

Logiquement, la déception est grande pour Schippers.

« Je suis venue pour l’or et je ne suis pas contente avec l’argent. C’est difficile de courir six courses (100 et 200 m cumulés). Je me rapprochais d’elle (de Thompson) de plus en plus et j’ai pensé que je pourrais la dépasser mais je me suis écroulée », a-t-elle ajouté.

Avec l’AFP et VOA Afrique

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 869 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire