Rio 2016: Elaine Thompson, reine du 100 et du 200 m

La Jamaicaine Elaine Thompson, sur les traces de son compatriote Usain Bolt, à Rio de Janeiro

La Jamaïcaine Elaine Thompson a réalisé le premier doublé 100/200 m aux Jeux depuis l’Américaine Florence Griffith-Joyner en 1988 à Séoul, en remportant le 200 m, quatre jours après le 100 m, en 21 sec 78/100e (v -0,1 m/s), mercredi à Rio.

Thompson, 24 ans, a précédé la Néerlandaise Dafne Schippers (21.88) et l’Américaine Tori Bowie (22.15).

Bowie avait déjà conquis la médaille d’argent sur 100 m dimanche, alors que Schippers, diminuée par une blessure à l’aine, avait terminé à la 5e place.

“Je savais qu’elle avait un finish fort et que donc je devais sortir vite, aussi rapidement que possible”, a raconté Thompson en parlant de Schippers.

“J’ai l’or donc je ne peux pas me plaindre. J’ai passé ma jeunesse en regardant Veronica Campbell-Brown et Shelly-Ann Fraser-Pryce. Battre Dafne Schippers est un vrai combat”, a-t-elle ajouté.

L’an dernier, aux Mondiaux de Pékin, Schippers, également 24 ans, avait précédé sur 200 m la Jamaïcaine sur le fil (21.63 à 21.66).

Les deux femmes étaient ainsi devenues les troisième et cinquième performeuse de tous les temps.

Griffith-Joyner, décédée précocement, détient la marque planétaire en 21 sec 34, alors que l’Américaine Marion Jones (21.63 en altitude) a été contrôlée positive.

Logiquement, la déception est grande pour Schippers.

“Je suis venue pour l’or et je ne suis pas contente avec l’argent. C’est difficile de courir six courses (100 et 200 m cumulés). Je me rapprochais d’elle (de Thompson) de plus en plus et j’ai pensé que je pourrais la dépasser mais je me suis écroulée”, a-t-elle ajouté.

Avec l’AFP et VOA Afrique

Avatar
A propos Rédaction Le Temps 881 Articles
La Rédaction Le Temps. Une équipe dévouée de journalistes professionnels. Depuis 1999, nous servons à nos lecteurs des informations et analyses de qualités. Notre ligne éditoriale est conforme aux intérêts supérieurs du Togo. Contact: togoletemps@gmail.com/admin@letempstg.com

Laisser un commentaire