Pour une lutte plus intense contre le SIDA

Le Conseil National de Lutte contre le Sida et les Infections Sexuellement Transmissibles (CNLS-IST) valide son Plan Stratégique National (PSN) de lutte contre le Sida et les IST sur la période 2016-2020.

Ce PSN, le 4e du genre qui découle de la politique nationale de lutte contre le Sida : vision 2020 est axé sur l’amplification de la réduction de nouvelle infection à VIH, l’accélération de la prise en charge globale des Personnes Vivant avec le VIH (PVVIH) et l’amélioration de la gouvernance. Celui-ci se fixe des orientations stratégiques relatives à des besoins en termes d’offres de services afin d’infléchir durablement l’évolution de l’épidémie du VIH dans le pays. Ce nouveau document de 3ème génération est arrimé aux priorités nationales en matière de développement.

Depuis 2001, le Togo a élaboré et mis en œuvre trois plans stratégiques nationaux de lutte contre le Sida sous la coordination du CNLS-IST. Le PSN 2012-2015 a permis d’obtenir des résultats significatifs dans la lutte contre le VIH.

Ainsi, de 2011 à 2015, la prévalence du VIH est de 2,5% contre 3,2% en 2012 au sein de la population générale âgée de 15-45 ans. Le nombre de PVVIH est de 110000 dans le pays dont près de 81% se retrouvent dans 3 régions (Maritime 37,5%, Lomé Commune 22,8% et les Plateaux 20,2%. Il y ressort une forte féminisation du taux de prévalence notamment 3,1% chez les femmes et 1,7% chez les hommes. La prévalence du VIH chez les Forces Armées Togolaise (FAT) en 2014 est de 3,8% et les PVVIH sous traitement ARV sont estimés à 38.536.

Avatar
A propos Emilie ORONG 717 Articles
Emilie Orong est une passionnée de l'écriture. Elle a rejoint L'Equipe Le Temps en 2015. Couvre l'actualité nationale en tous genre et a un regard pointu sur l'actualité africaine.

Laisser un commentaire