Plaidoyer autour de la ratification du protocole facultatif sur les DESC

Sous l’initiative de Amnesty International Togo, des Organisations des Droits de l’Homme (ODH) se sont concertées le 10 décembre à Lomé sur le protocole facultatif relatif au Pacte International sur les Droits Economiques, Sociaux et Culturels (DESC), l’occasion de discuter des diverses stratégies à adopter pour amener les autorités nationales à ratifier le protocole facultatif au Pacte International sur les Droits Economiques et Socio-Culturels (PIDESC). Le pacte est entré en vigueur le 3 janvier 1976.

L’importance de la ratification de ce protocole par les autorités togolaises est qu’il revêt un mécanisme de plaintes de sorte que si l’individu rencontre des difficultés à l’interne, qu’il puisse externaliser la jouissance de ses droits en saisissant les Nations-Unies pour obtenir justice.

Les DESC c’est l’ensemble des droits relatifs à l’alimentation, à l’éducation, au logement et à la culture.

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1051 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire