Le préfet de l’Oti limogé par décret présidentiel

Le lieutenant colonel Awadé Hodabalo n’est plus à la tête de la préfecture de l’Oti. Il a été limogé de ses fonctions par décret présidentiel pris en conseil des ministres extraordinaire samedi dernier.

A la tête d’une des plus vastes préfectures du Togo depuis 2004, le préfet colonel Awadé est en train de faire les frais de la mauvaise gestion de la crise dans sa localité depuis le début du mois de novembre à la suite des manifestations en opposition à la volonté du gouvernement de renouveler l’idée de reprendre le projet de restauration et de protection d’une aire protégée dans la préfecture et les environs. Les manifestations d’opposition ont fait déjà une dizaine de morts, des blessés, des réfugiés et exilés dans la région. Des dégâts matériels sont importants.

Nommé sous feu le Général Eyadéma et jamais inquiété sous le fils Faure, le tout-puissant colonel Préfet s’est fait nombre d’adversaires et des mécontents. Patte douce implacable envers le pouvoir central durant toutes les 11 années sur l’Oti, sa longévité aurait encouragé l’impunité et l’injustice, marques irrévocables qui lui collent à la peau et qui suscitent de l’indifférence à l’annonce de son limogeage dans la nuit de samedi dernier. Nombreux lui reprochent des attitudes trop hégémoniques vis à vis des autres institutions déconcentrées mais aussi son penchant à s’immiscer absolument dans toutes les affaires privées sous émotion personnelle. Pas de regret donc pour le désormais ex Préfet de l’Oti rappelé à ses engagements militaires !

Avatar
A propos Colombo KPAKPABIA 1054 Articles
Colombo Kpakpabia est Directeur de publication du journal Le Temps. Il capitalise plus de 20 ans d'expérience dans la presse écrite et audiovisuelle. Colombo axe son travail sur la recherche et l'efficacité. Contact Email: colombock@gmail.com

Laisser un commentaire